Cet article date de plus de neuf ans.

Vive la Commune !

écouter
Demain, 18 mars, cela fera 142 ans que Paris s'est insurgé et a plongé dans une légendaire aventure révolutionnaire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Le 18 mars 1871, la population parisienne se soulève contre le
gouvernement d'Adolphe Thiers qui veut retirer les canons de la ville. Et
commence une épopée dramatique qui s'achèvera dans le sang de dizaines de
milliers d'hommes morts au combat ou dans la répression effroyable qui a suivi.

Et la culture populaire porte de nombreuses traces de la tragédie des
Communards.

 

Les chansons et
archives de la chronique d'aujourd'hui

Marc Oegret : Elle n'est pas
morte
(chanson de 1886, enregistrement de 1994)

The Communards : You Are My World (1985)

Armand Mestral : La Marseillaise
de la Commune
(chanson de
1871, enregistrement de 1971)

Les Barricadiers : La Semaine
sanglante
(chanson de 1871,
enregistrement de 1968)

Gilles Servat : Paris tu m'as
pris dans tes bras et j'ai eu du pot de m'en sortir
(1973)

Serge Utge-Royo : Sur la Commune (2008)

Ninon Vallin : Le Temps des
cerises
(chanson de 1868, enregistrement de 1934)

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

 

Les cinquante épisodes d'Un été,
une chanson
, notre chronique de l'été 2012, sont disponibles
ici.

Les livres qui ont accompagné nos chroniques des étés 2010 et 2011, Ces
chansons qui font l'histoire
et Les chansons qui ont tout changé ,
sont l'un
et
l'autre sur le kiosque de Radio-France
et présentent une centaine
d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No
Cry
de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber
la chemise
de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne
allons voir si la rose
...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.