Ces chansons qui font l'actu, France info

Un été 68. 20 août 1968 : Serge Reggiani après "Les Loups…"

Tout cet été, nous retrouvons au jour le jour l’actualité musicale d’une saison exceptionnelle, alors que la France vient de vivre un mois de mai historique. Lundi, les préparatifs du prochain album d'un des rares chanteurs de plus de quarante ans que la jeunesse de Mai 68 respecte...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'album du passage de Serge Reggiani chez Polydor est un gros enjeu artistique et commercial. 
L'album du passage de Serge Reggiani chez Polydor est un gros enjeu artistique et commercial.  (Polydor)

Nous sommes le 20 août 1968. Ce n’est pas qu’on l’attende, mais on se demande bien ce que va faire Serge Reggiani. Là, il réfléchit, il écoute, il hésite. Il a un nouvel album à enregistrer et l’enjeu n’est pas mince. Car Serge Reggiani est un des quelques adultes que la jeunesse de Mai 68 accepte comme un des siens grâce aux Loups sont entrés dans Paris, chanson prophétique dans laquelle beaucoup de jeunes Français voient l’annonce du retour du fascisme.

Écrite par Albert Vidalie avec une musique de Louis Bessières, c’est une chanson que des journalistes sont estomaqués d’entendre jouer sur les juke-box près des lycées parisiens puis clamés par des interprètes anonymes dans les universités occupées en Mai 68.

Dans cet épisode d’Un été 68, vous entendez des extraits de :

Serge Reggiani, La java des bombes atomiques, 1968

Serge Reggiani, Les loups sont entrés dans Paris (en public à Villejuif) 1971

Serge Reggiani, Les affreux, 1968

Serge Reggiani, Votre fille a 20 ans, 1968

Serge Reggiani, Madame nostalgie, 1968

Serge Reggiani, Moi j'ai le temps, 1968

Serge Reggiani, Gaspard, 1968

Serge Reggiani, Il suffirait de presque rien, 1968 


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Cet été, vous pouvez aussi retrouver sur France Inter les quarante épisodes d’une autre série écrite par Bertrand Dicale sur les chansons de la Première Guerre mondiale, Carnet de chants 1914-1918

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 sur France Info, consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil. Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

L\'album du passage de Serge Reggiani chez Polydor est un gros enjeu artistique et commercial. 
L'album du passage de Serge Reggiani chez Polydor est un gros enjeu artistique et commercial.  (Polydor)