Ces chansons qui font la France. "Recouvrance" par Miossec (1995)

écouter (3min)

Tout cet été, nous visitons en chansons la France, ses régions, ses villes, ses villages. Jeudi 12 août, un quartier de Brest dont le passé comme le présent suscitent des chansons fortes en mythologies. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le pont de Recouvrance à Brest (Finistère). (AURÉLIE LAGAIN / RADIO FRANCE)

Cette manière de chanter comme une houle, ce récit de catastrophe amoureuse et existentielle, c’est Christophe Miossec. Nous sommes en 1995 et c’est la révélation soudaine d’un étonnant talent d’auteur, compositeur et intrerprète. Pour beaucoup de Français de l’intérieur, c’est aussi la découverte de ce nom superbe : Recouvrance. Pour ceux qui ne connaissent pas Recouvrance, Miossec nous en fait une description sommaire et prosaïque : "On n'a plus rien à boire. Moi je pensais qu'à Recouvrance, ça fermait un peu plus tard. Je pensais qu'à Recouvrance on trouvait toujours à boire.."

Dans cet épisode de notre chronique Ces chansons qui font la France,  vous entendez des extraits de :

Miossec, Recouvrance, 1995

Lyne Clevers, Sur le Pont de Recouvrance, 1937

Chorale Iroise, Adieu Recouvrance, 1995

Claude Le Roux, La Fille de Recouvrance, 1993

Monique Morelli, Fanny de Laninon, 1965

Eric Tabarly, Fanny de Laninon, 1996

Miossec, Recouvrance, 1995


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ces chansons qui font l'actu

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.