Ça nous marque, France info

Delpeyrat : "Le gavage ne fait pas souffrir les animaux"

Delpeyrat joue gros en fin d’année puisque 70% des foies gras consommés en France le sont entre Noël et le jour de l’An. Rencontre avec Dominique Duprat, le directeur général adjoint de l'entreprise.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Dominique Duprat, DG adjoint de Delpeyrat © RF)

Delpeyrat, c’est le leader du foie gras en France. Installé à Mont de Marsan dans les Landes, c’est une entreprise de 1800 salariés. Delpeyrat, c’est au départ l’histoire d’un homme, Pierre Delpeyrat, qui en 1890 dans son Périgord va trouver un moyen de conserver le foie gras en bocal. En 125 ans, l’entreprise a beaucoup grandi et appartient aujourd’hui au groupe coopératif Maïsadour. Le foie gras est vendu sous trois marques : Delpeyrat en grande surface, Comtesse du Barry pour les magasins d’épicerie fine et Sarrade pour la restauration.

"Crise ou pas crise, on a le sentiment que les Français ne veulent pas se priver de certaines choses" 

Delpeyrat joue gros en fin d’année puisque 70% des foies gras consommés en France le sont entre Noël et le jour de l’An. Dominique Duprat reste toutefois serein puisque selon un récent sondage, 82% des Français estiment que le foie gras fait partie des mets incontournables du réveillon.  "Tout est réuni pour que nous fassions une bonne saison : crise ou pas crise, on a le sentiment que les Français ne veulent pas se priver de certaines choses"

Dominique Duprat se félicite aussi de vendre ses produits dans 62 pays sur les 90 qui consomment du foie gras dans le monde. Du Canada au Japon en passant par les Etats-Unis ou  Hong Kong. Sauf… en Grande-Bretagne où les activistes de la défense des animaux dénoncent le gavage. Il serait impossible, reconnaît-il, d’ouvrir un magasin Comtesse du Barry à Londres.

 

(Dominique Duprat, DG adjoint de Delpeyrat © RF)