Ça nous marque, France info

Ça nous marque. Julien Nicolas, directeur général de Oui Sncf : "On a aidé le secteur du e.commerce à décoller en France"

C’est en l’an 2000 que la SNCF fonde un service d’information et, très vite, d’achat de billets de trains sur internet. Son nom : Voyages SNCF.com. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
OUIGO, est une offre TGV à bas prix, dont les billets sont accessibles uniquement en ligne.
OUIGO, est une offre TGV à bas prix, dont les billets sont accessibles uniquement en ligne. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

C’est en l’an 2000 qu’est fondé par la SNCF un service d’information et d’achat de billets de trains sur internet : Voyages SNCF.com.

"À l’époque c’était un pari, reconnaît Julien Nicolas parce qu’à l’époque, seulement 7% des Français utilisaient internet. Ce qui nous a donné confiance, c’est que nous étions déjà fortement présents sur le Minitel. Internet nous permet au départ de donner les horaires de trains, mais très vite nous y vendons des billets. C’est un gros succès puisque dès la première année nous faisons 90 millions d’euros de volume d’affaire. La belle histoire c’est que nous avons accompagné la digitalisation en France, on a démocratisé ces usages, et nous avons pu le faire parce qu’ils avaient confiance dans la marque SNCF. Souvent le premier achat des Français en carte bleue a été sur le site de voyage SNCF.com  Nous sommes un peu le site des premières fois".  

Oui… au changement de nom  

En 2017, Voyages SNCF.com devient Oui.SNCF. "C’était nécessaire parce que pour nous, nous étions devenus plus que le site de réservation de TGV. Au démarrage, nous avions surtout de la longue distance et de la grande vitesse et puis, au fil des années, il y a eu du foisonnement dans les mobilités, à la fois sur le bus et  le covoiturage… " 

Poussé dans ces retranchements, Julien Nicolas reconnaît que cette explosion ne représente que quelques millions sur les 5 milliards de chiffre d’affaires de l’entreprise.   

Une crise qui pèse lourd

Très indexé sur le trafic des trains, Oui SNCF est très impacté par la crise sanitaire qui a frappé la France en 2020. "Des chiffres ont été avancés par le groupe, avec des pertes colossales de plusieurs milliards d’euros. Au printemps, notre activité s’est arrêtée complètement, explique Julien Nicolas, mais nous avons fait un très bel été. Nous avons fait voyager 20 millions de clients cet été, contre 25 millions l’année dernière".

OUIGO, est une offre TGV à bas prix, dont les billets sont accessibles uniquement en ligne.
OUIGO, est une offre TGV à bas prix, dont les billets sont accessibles uniquement en ligne. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)