Ça nous marque, France info

Ça nous marque. "J’ai les reins solides pour tenir dans la crise" : Jocelyn Olive, directeur général de Buffalo Grill

Jocelyn Olive, directeur général de Buffalo Grill est l'invité de "Ça nous marque". À l'heure de la crise sanitaire et des changements d'horaires pour bon nombre de restaurants, Jocelyn Olive souligne le succès de la vente à emporter et de la livraison à domicile.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un restaurant Buffalo Grill à Nantes. 
Un restaurant Buffalo Grill à Nantes.  (GAMMA-RAPHO)

La chaîne de restaurants Buffalo Grill compte 350 enseignes en France, plus une dizaine à l’étranger (Espagne, Suisse, Luxembourg). Elle sert chaque année plus de 30 millions de repas. Une centaine de Buffalo Grill, sont des franchisés. Buffalo Grill appartient au fond britannique TDR.  

"Les restaurants des ronds-points"   

L’histoire de Buffalo Grill débute en 1980, lorsque Christian Picart ouvre un premier Buffalo Grill à Avrainville, dans l’Essonne, au bord de la Nationale 20. "C’est un coup de génie entrepreneurial, il rentrait des États-Unis et il se dit qu’en France, sur ces grands axes routiers, on pourrait créer une nouvelle forme de restauration, alors que dans les années 80 les restaurants sont plutôt en centre-ville. Il propose une cuisine démocratique populaire et familiale, le premier soir, il pensait qu’il allait faire 40 couverts, il en fait 600, souligne Jocelyn Olive, directeur général de Buffalo Grill. Le thème du Far West c’est un peu Eurodisney, on vient manger un steak à un prix imbattable et en même temps il y a ce côté dépaysant…  

Une crise sévère qui débouche sur de nouveaux usages  

Dans un premier temps, 90 restaurants sur 350 ont été concernés par le couvre-feu décrété par le gouvernement le 17 octobre dernier. "Je suis assez inquiet, explique Jocelyn Olive, on a les services du soir qui sont très difficiles et on est obligé de trouver des solutions. Une grande maison comme Buffalo a les moyens de tenir. Nous avons fait plusieurs choses, d’abord ouvrir nos restaurants plus tôt, on peut venir dîner chez nous à partir de 17h30 ou 18h et cela marche !

Les clients ont changé leurs habitudes de consommation. La deuxième chose qui est spectaculaire, c'est le succès de la vente à emporter. On est en train d’assister à une réinvention du modèle de la restauration grâce à la livraison à domicile.  

Jocelyn Olive, directeur général de Buffalo Grill

Du bœuf français pour oublier les mauvais souvenirs

"On a fait des études clients, pour 82% des Français, la qualité rime avec l’origine. On a donc basculé d’un approvisionnement européen à un approvisionnement 100% France."

Ne parlez pas de l'année 2002 à Jocelyn Olive, lorsque des dirigeants de l’entreprise ont été mis en examen pour trafic de viandes avariées… "C’est du passé, c’était il y a tellement longtemps ; aujourd’hui, dans chacun des restaurants, vous trouverez des pièces de bœuf d’une qualité irréprochable et cette pièce de bœuf elle est bleu-blanc-rouge depuis une semaine." 

Un restaurant Buffalo Grill à Nantes. 
Un restaurant Buffalo Grill à Nantes.  (GAMMA-RAPHO)