PODCAST. Les jeux vidéo en 2023, ça dit quoi ?

Sarah Calamand revient sur les grandes actualités de 2023 sur lesquelles les auditeurs de "Ça dit quoi ?" ont écrit. Lundi 1er janvier, les jeux vidéo.
Article rédigé par Sarah Calamand
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Des visiteurs regardent un jeu vidéo à la Paris Games Week, en novembre 2023. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Salut c’est Sarah, ça dit quoi ?" 

2023 a été une grosse année pour l'industrie du jeu vidéo, avec beaucoup de sorties de gros titres comme Hogwarts Legacy, The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom, le jeu le plus rapidement vendu de la saga avec plus de dix millions d'exemplaires vendus en trois jours, mais aussi Baldur's Gate III, sacré jeu vidéo de l'année aux Game Awards 2023, Spider-Man 2, Street Fighter 6, Super Mario Bros Wonder, ou encore Avatar : Frontiers of Pandora, sorti en toute fin d'année, le 7 décembre, adaptation de l'univers des films de James Cameron. 

L'année a été marquée par les adaptations, aussi bien de films vers des jeux vidéo, comme Avatar, que dans le sens inverse, avec la série The Last of Us. Autre exemple : Super Mario Le Film, un des longs-métrages les plus rentables de l'année, si bien que Nintendo a annoncé vouloir adapter l'univers de Zelda au cinéma

C'est en 2023 que, pour la première fois, une musique de jeu vidéo a été récompensée aux Grammy Awards, avec la création d'une catégorie inédite. Le premier de ces prix est revenu à Stéphanie Economou, créatrice de la bande originale du jeu Assassins Creed Valhala : Dawn of Ragnarök.

Un marché qui se stabilise

Parmi les sagas terminées en 2023, on compte le rachat de l'éditeur Activision Blizzard par Microsoft, pour 69 milliards de dollars. Une transaction qui a traîné en longueur, à cause de la position dominante qui serait celle de Microsoft sur le marché. Un accord a finalement été trouvé, et l'entreprise propriétaire de Xbox se retrouve tout de même troisième acteur mondial du jeu vidéo en termes de chiffre d'affaires. 

L'année n'a tout de même pas été toute rose, puisqu'en 2023, plusieurs studios ont dû licencier une partie de leur personnel : chez Epic Games, par exemple, l'éditeur de Fortnite et Rocket League, 800 personnes ont été remerciées. La faute à la différence d'activité par rapport à la période des confinements, qui ont boosté un marché qui aujourd'hui se stabilise. 

Les propos du président de la République, Emmanuel Macron, après les émeutes qui ont suivi la mort de Nahel à Nanterre, ont agacé dans le milieu du jeu vidéo. "On a le sentiment parfois que certains d'entre eux [les jeunes participants aux émeutes] vivent dans la rue les jeux vidéo qui les ont intoxiqués", avait déclaré le président. Il a finalement fait un méa culpa sur les réseaux sociaux, puis à l'occasion de la fin de la Paris Games Week, le plus grand salon français de jeux vidéo et d'e-sport. 

@emmanuelmacron Le plus grand musée du jeu vidéo au monde, nous allons le faire en France ! #PGW ♬ son original - Emmanuel Macron

>> Est-ce vrai que les jeux vidéo rendent addicts et est-ce vrai qu'on peut perdre de l'argent à cause d'eux ? Le vrai ou faux junior

Ce salon est l'occasion pour les amateurs de tester certaines des grands titres prévus pour 2024, comme Final Fantasy VII Rebith, Tekken 8 ou encore Prince of Persia : The Lost Crown

Mais la sortie la plus attendue de ces prochains mois est sans doute celle de GTA VI, dont la bande-annonce a été diffusée en décembre, mais qui n'est pas prévu avant 2025. 

"Ça dit quoi ?", un podcast à écouter du lundi au vendredi à partir de 7h sur franceinfo.fr, sur la chaîne WhatsApp de franceinfo ou sur toutes les plateformes de podcast :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.