"GTA VI" : pourquoi est-il présenté comme le "jeu vidéo le plus attendu du siècle" ?

Article rédigé par France Info - Aurore Richard
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Selon les premières images dévoilées de GTA VI, l'histoire pourrait se dérouler autour d'un duo criminel à la "Bonnie and Clyde". (ROCKSTAR GAMES)
L'éditeur du jeu vidéo, Rockstar Games, a dévoilé une première bande-annonce, le 5 décembre. Mais pourquoi ce nouvel opus de "Grand Theft Auto" est tant attendu ?

C'est sans nul doute l'évènement vidéoludique de l'année : une première bande-annonce du prochain volet de Grand Theft Auto, ou GTA VI pour les intimes, a donc bien été dévoilée le 4 décembre 2023, dix ans après la sortie du précédent opus du très populaire et controversé jeu d'action. Le studio avait prévu de la diffuser le 5 décembre, mais a décidé d'anticiper sa mise en ligne à cause d'une "fuite", a-t-il précisé. Preuve de l'intérêt et des des années de rumeurs et de suspense autour de  ce nouvel opus d'une des séries les plus vendues et les plus populaires de l'histoire du jeu vidéo.

Dans ce trailer - qui révèle une date de sortie pour 2025, on découvre un retour à "Vice City" - le décor inspiré de Miami - et, pour la première fois, un personnage principal féminin, Lucia. La vidéo évoque ainsi un duo criminel à la "Bonnie and Clyde" et confirme plusieurs rumeurs au sujet du nouvel épisode, dont celles du lieu et d'un personnage féminin central et jouable, une première pour GTA.  

L’engouement est tel que GTA VI, qui devrait sortir sur les consoles de nouvelles générations (PS5 et Xbox Series), est même considéré comme le "jeu le plus attendu du siècle". Raphaël Lucas, rédacteur en chef de Jeux Vidéo Magazine, explique à franceinfo pourquoi cette expression n'est pas exagérée.

Les ventes "extraordinaires" de GTA V donnent une idée de la folle attente

GTA V est le deuxième jeu vidéo le plus vendu de l’histoire, derrière Minecraft. "En plus d'une dizaine d'années d'exploitation, on est aux alentours de 185 millions d'exemplaires vendus, ce qui est énorme pour un jeu vidéo. On avait des exemples de jeux qui se sont très bien vendus et qui tournaient aux alentours de 50, 60, 70 millions. GTA V, c’est la tête de peloton du jeu vidéo donc cela démontre que la suite est très attendue", indique Raphaël Lucas. La sortie originale date de 2013 et par exemple, en 2020, soit sept ans plus tard, le jeu s’est vendu à 20 millions d’exemplaires. Des personnes ont en fait racheté GTA V sur plusieurs générations de consoles, d’abord sur PS3, puis sur PS4 et Xbox, ensuite une nouvelle fois sur PC, d'où ces énormes ventes.

GTA est un jeu très à part dans le monde des jeux vidéo de par son univers

Beaucoup de jeux se déroulent dans des univers d’heroic-fantasy ou de science-fiction tandis que GTA a la particularité d’explorer le monde du banditisme. "C’est le grand banditisme façon Tarantino et Al Capone, dans une version très moderne, décrit le rédacteur en chef de Jeux Vidéo Magazine. Cela rend le jeu très excitant puisqu'on y fait ce qu'on ne ferait pas dans la vie réelle, comme des braquages, des courses-poursuites avec la police, etc... Et cela résonne dans notre imaginaire car cela rappelle le jeu du policier et du voleur, lorsque nous étions enfants". Même dans le tout premier GTA, qui était alors en simple 2D, Raphaël Lucas note que le concept avait séduit. Les nouvelles versions, plus qualitatives, continuent logiquement de plaire.

Rockstar Games trouve toujours la formule qui marche grâce à la narration

À la sortie de chaque GTA, l’attente est immense et le développeur ne déçoit jamais selon ce spécialiste des jeux vidéo. "Même si les éléments principaux sont les mêmes, c’est-à-dire qu’on a la conduite, le tir et la bagarre, c’est le mix général, la narration qui change tout", estime Raphaël Lucas. Il y a des personnages complètement fous comme dans le V, ou très sérieux, voire en quête d’eux-mêmes à l’image de ce migrant dans GTA IV qui arrive à New-York et qui se rend compte que le rêve américain ne ressemble pas à ce qu’il pensait. Le travail sur la voix de ces personnages, sur le doublage est aussi à noter d’après le rédacteur en chef de Jeux Vidéo Magazine. Pour lui, la narration très ironique, très cynique vis-à-vis du mode de vie américain joue aussi beaucoup : "Dans tous les GTA qu’on a vus, des villes américaines comme New York ou Los Angeles étaient singées. C’était un mélange de réalité et de la vision des auteurs de GTA". Raphaël Lucas précise également que beaucoup de scénaristes travaillent sur GTA, comme pour un film ou une série, ce qui permet d'arriver à un tel résultat.

Quant à la déception de certains gamers face à la date de sortie lointaine du jeu, le spécialiste précise : "Ce n’est pas une science exacte, reconnaît ce spécialiste des jeux vidéo. Parfois des jeux sont annoncés trois mois avant leur sortie, parfois il n’y a plus de communication après l’annonce parce qu’ils n’ont pas besoin de communication, et le jeu sort un an après. C’est toute la force de Rockstar Games, c’est de contrôler parfaitement son calendrier". Et Raphaël Lucas de conclure : "C’est un tel carton à chaque fois qu’un GTA sort, que les autres éditeurs laissent la place et bousculent leur calendrier de sortie. Ils savent qu’aucun jeu ne peut vivre autour de GTA. Cela ne sert à rien d’y aller".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.