C'était comment ?, France info

rentrée des classes: ces mères hystériques!

ça y est, ça c'est fait. Rentrée des classes pliée, après une bonne nuit blanche, pour parents et enfants. Mais contrairement à ce que l'on croit savoir, ce sont les parents les plus fous dans cette histoire. Et les pires: les mères ! Récit acidulé de Nathalie Bourrus dans sa chronique quotidienne C’était comment ? Après un petit tour dans une maternelle mi-bobo mi-populaire, à Paris.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp rentrée des classes dans une école de la Drôme)

Ah la la ! Il fallait les suivre, pour y croire. A peine dans la rue, elles cavalent comme des folles, engueulent leurs enfants qui eux sont à moitié réveillés, se croient toujours en retard (parfois c'est vrai), arrivent finalement en avance.

Aujourd'hui, c'etait le D Day des enfants

Dans une petite maternelle parisienne, quartier mi bobo mi populaire, j'ai vu ces mères limite nervous breakdown, qui elles mêmes font leur rentrée, harcèlent de questions la nouvelle instit et ne comprennent plus rien aux désormais très célèbres rythmes scolaires.

" Votre enfant ira a l'ARE (prononcer AREU) ? "

" A quoi ? " "Aux activités en plus...art de la table, mime, à la découverte du livre ".
" De toute façon, je bosse tard. Et oui, maman travaille plus que papa chez nous ! "

Ambiance.

"Ah, on m'avait parlé de golf, parce que c'est mixte ! ".

Et Toc. Encore une pour la belle Najate! Il est 9h15, la grande affaire du jour est pliée. On entend les hurlements des plus petits

" Mamaaaaaan, revieeeens ! ! ! ".

La maman est déjà loin. elle cavale, encore, des sanglots dans la gorge.

"J'suis en retard! c'est sûr! la vache, j'suis en nage!! faut vraiment que j'me calme cette année ".

(© Maxppp rentrée des classes dans une école de la Drôme)