C'est mon week-end, France info

Rendez-vous dans les jardins de Cahors

Cap sur la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pour une escale à Cahors dans le Lot. Partons nous mettre au vert dans la capitale du Quercy, qui participe dès demain et tout ce week-end à la 14ème édition des "Rendez-vous aux jardins". Cette manifestation propose de visiter gratuitement quelque 2300 jardins publics et privés à travers toute la France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Cahors © OT Cahors)

Classiques, contemporains, secrets, remarquables… A Cahors, les jardins c’est de l’or.

Dans le cadre de "Cahors Juin Jardins", la ville propose de découvrir ses vingt-quatre jardins.

A voir dans la rue du Petit mot, le Jardin mauresque où l’on retrouve le bleu Majorelle inspiré du célèbre jardin de Marrakech. Rue du Château du Roi, on jette des sorts dans le Jardin de la Sorcière et du Dragon au milieu de mandragores.

Ailleurs, on peut aussi voir des expos et des installations en lien avec la nature et le végétal. Comme dans le Jardin d’ivresse situé au pied du pont Valentré surnommé "pont du diable" ? Selon la légende, son architecte a vendu son âme au Diable pour terminer au plus vite ses travaux. Par un tour de force, il a rompu au dernier moment son pacte voilà pourquoi on peut observer la sculpture d’un diable pétrifié sur la dernière dalle de la tour centrale du Pont Valentré . Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il enjambe la rivière du Lot .

D’ailleurs Cahors a des allures de presqu’île.

(© OT Cahors)
Un écrin dans une boucle de rivière.

La ville est construite sur un méandre, ça fait comme une langue. On peut s’en rendre compte au sommet du mont Saint-Cyr qui domine la cité, une demi-heure de marche. On voit tout Cahors, ses maisons médiévales, ses toits aux tuiles rouges.

Il est agréable de se balader dans le quartier des "badernes". Ce sont les petites rues du vieux Cahors. Elles font peut-être un mètre cinquante de large. C’est cosy! On peut parcourir du nord au sud le boulevard Léon-Gambetta, en bifurquant sur la droite vous croiserez les maisons du 19è siècle de maraichers. Ce boulevard est un ancien passage de la Nationale 20. Aujourd’hui plus d’embouteillages, d’ailleurs on croise des pèlerins en route sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Certains pèlerins vont se ravitailler sur le marché de Cahors place Chapou face à la Cathédrale. Pas sûr qu’ils achètent de la truffe ! Mais ils avalent sans doute un pastis.  Rien à voir avec le 51 (ou le 102 de Gainsbourg), non il s’agit d’une pâtisserie à la pâte feuilletée garnie de pommes parfumées au rhum. Avant ça, un petit morceau de Rocamadour , le fromage de chèvre fête cette année les 20 ans de son AOC.

A déguster avec le vin noir de Cahors . Ce vin tannique n’est plus un tord-boyaux ! Vous pourrez vérifier vous-même à la Villa Malbec . Un espace très lounge, très moderne où un sommelier distille son savoir. Ce breuvage est aussi servi dans le bar-épicerie des "Petits producteurs" ouvert tout récemment Place Champollion. Jolie terrasse.

A 30 km de Cahors, on peut aller visiter le charmant village de Saint-Cirq-Lapopie . Et on y va à bord de petits bateaux sans permis, on franchit des écluses. Saint-Cirq-Lapopie est construite sur un promontoire, tant de beauté c’est presque surréaliste. D’ailleurs André Breton l’un de ses plus célèbres habitants a déclaré : "J’ai cessé de me désirer ailleurs ".

**EN PRATIQUE

Rendez-vous aux jardins**

Cahors Juin Jardins

Visiter Cahors

Visiter Saint-Cirq-Lapopie

Découvrir le Lot

(Cahors © OT Cahors)