Cet article date de plus de cinq ans.

Dolce vita à Ljubljana

écouter (5min)
C’est mon week-end avec l’ouverture ce matin de la 32ème édition du Salon "Destinations Nature" au Parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles. Parmi les destinations phares du salon : la Slovénie et sa capitale Ljubljana. 5ème du classement américain Forbes des villes européennes où il fait bon vivre, Ljubljana vient aussi de décrocher le prix européen Green City 2016.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Ljubljana © OT Slovénie mostphotos)

A Ljubjana on voit la vie en rose et vert ?

Et le mélange du rose et du vert ça donne du marron. Marron comme la couleur des bois qui recouvrent plus de 60% de la Slovénie. Quand les 2/3 de Ljubjana sont verts !

A Ljubjana les parcs naturels sont de véritables forêts où l’on croise des cerfs. Dans l’immense parc Tivoli, on peut même faire du ski de fond. Et surtout, le centre-ville est exclusivement réservé aux piétons. Bref, on respire. Étonnant encore, on peut s'y balader avec des cavaliers !

A cheval ?

Non, ces cavaliers (Kavalir) sont en fait des véhicules électriques façon voiturettes de golfe années 70. Ce service fonctionne comme un taxi, on appelle un chauffeur entre 8h et 20h et hop il vient vous chercher directement à votre hôtel par exemple. Et c’est gratuit.

 

 (© OT slovénie N.Rovan)

A Ljubjana il fait bon s’assoir à la terrasse des cafés ?

Ljubjana, une sorte de "ville-théâtre" où l’on regarde la vie s’y dérouler paisiblement. Rien ne sert de courir à Ljubjana. Alors on flâne sur les berges de la Lubjanica, rivière émeraude que l’on enjambe grâce au triple pont en pierres du grand architecte Jože Plečnik.

Insolite aussi, comme à Hawaï on peut surfer sur la rivière à l’aide d’une pagaie, on appelle ça le Stand Up Padling (SUP), c’est très en vogue. De là, point de vue idéal sur la ville et la diversité de ses bâtiments.

 

 (© OT Slovénie nea culpa med)

L'architecture baroque rappelle celle de Vienne en Autriche ?

Notamment les immeubles Sécession fin 19e/début 20e avec leurs façades en briques et pierres colorées. Son charme réside aussi dans ses bâtiments Art nouveau –élégants- et dans ses maisons rococo, plus fantaisistes. En fait, la culture slovène est influencée par ses voisins italiens, autrichiens, hongrois et croates.

Cette petite capitale de 300.000 habitants attire beaucoup d’étudiants venus de toute l’Europe?

Avec 50.000 étudiants, les nuits y sont souvent plus longues que le jour. Comme dans le quartier underground de Metelkova, une ancienne caserne militaire qui accueille le week-end des concerts jazzy, rock, techno. Pour les clubs et bars branchés, rendez-vous plutôt dans le cœur historique. L’occasion de prendre un petit verre de Bambus, il s'agit de vin rouge avec…du soda à l’orange ! Parfait avec la saucisse locale de Carniole à base de viande de porc poivrée, aillée… Après ça, pastilles menthol vivement conseillées...

La vie est-elle chère à Ljubjana ?

C’est très correct, exemple dans les bistrots un menu tourne autour de 10€. Dix euros c’est aussi le tarif de base d’une nuitée dans les auberges de jeunesse. L’une des plus courues s’appelle Trésor et devinez quoi ? C’est une ancienne banque.

Ljubjana est à seulement 1h45 de vol de Paris.

Deux vols par jour avec la compagnie nationale Adria ou Air France. A/R à partir de 179€.

 (Marché à Ljubjana © OT Slovénie)

**EN PRATIQUE

www.visitljubljana.com

www.tourisme-slovenie.com

www.slovenia.info/fr/**

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.