Cet article date de plus de cinq ans.

C'est mon week-end. Tout shuss à Val Thorens

écouter (3min)

Cap sur les Alpes ! Pour dévaler les pistes fraîchement damées de Val Thorens, en Savoie. La plus haute station d’Europe (2 300 mètres) a remporté le titre très convoité de "meilleure station de ski du monde".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
PIstes de ski de Val Thorens. (OFFICE DU TOURISME DE VAL THORENS / CYRIL CATTIN)

C’est la troisième fois en quatre ans que Val Thorens décroche le titre de "meilleure station de ski du monde" aux World Ski Awards. Il faut dire que depuis 2010, la station investit massivement dans ses infrastructures, plus de 839 M€ d’ici 2020. Six hôtels 4 et 5 étoiles créés en six ans, des innovations technologiques tout azimut, Val Thorens propose même des expos de street Art dans ses parkings !

Un mètre de neige dans la station et 1,5 mètre sur les pistes. Du coup 80% des remontées mécaniques sont ouvertes. Six cents kilomètres de pistes, il y a de quoi faire, forfait : 40 euros la journée et 63 euros les deux jours. En plus du ski alpin, on peut faire du VTT sur neige et même du yoga dans la neige, on appelle ça le "snowga". On peut aussi tester le karting sur glace et filer droit sur la piste de luge la plus longue de France, 6 kilomètres. La parcourir en soirée avec un petit verre de vin chaud, c’est sympa.

A Val Thorens, les amateurs de sensations fortes peuvent effectuer un vol plané à plus de 3200 mètres d’altitude ! Grâce à la méga-tyrolienne la plus haute du monde. On prend place dans un cocon de tissu suspendu à un filin d’acier. Sur 1 300 mètres, on vole à 65 km/h tel un grand rapace entre Orelle et Val Thorens. Accessible à partir de 8 ans. Tarif : 50 euros.

Autre activité très tendance, la plongée sous glace. Ça se passe sous le lac du Lou. Température de l’eau: un degré. Une plongée dure maximum 20 minutes. Un vrai spectacle "son et lumière" car on voit et on entend la glace craquer. A partir de 16 ans, ça coûte 150 euros.

Pour se réchauffer, on glisse vers le Chalet de la Marine pour gouter son pot-au-feu, qui mijote à feux doux pendant des heures, une institution. Tout comme le croque-monsieur savoyard de Chez pépé Nicolas. Pour les plus gros budgets, il y a aussi la Coque meringuée, miel de montagne et parfum d’Antésite (à base de réglisse), on la déguste dans le restaurant du chef deux étoiles Jean Sulpice.

Après tout ça on dort où ? Si on aime l’insolite dans une chambre en forme d’igloo aménagée sur le toit de l’hôtel 5 étoiles Le Pashmina, 420 euros la nuitée en demi-pension. Sinon, on trouve des locations à partir de 250 euros la semaine.

Infos pratiques:

www.valthorens.com

www.hotelpashmina.com

www.chezpepenicolas.com

www.chaletmarine.com

Plongée sous glace: www.evolution2-valthorens.com

www.la-tyrolienne.com

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.