Cet article date de plus de trois ans.

C'est mon week-end. Montréal mérite plus qu'un simple week-end

écouter (3min)

Entre la rue Saint-Jacques et le Mont Royal, il y a 1 000 choses à voir, à faire et à goûter à Montréal, au Canada.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les buildings de Montréal (Canada) vus depuis le fleuve Saint Laurent. (KAREN BLEIER / AFP)

Une visite de Montréal au Canada, en 72 heures, c'est possible. On commence par le quartier historique, à deux pas des rives du fleuve Saint-Laurent. On arpente la rue Saint-Paul, c’est la plus vieille de Montréal, elle possède des maisons datant d’avant 1850. Car l’autre visage de Montréal ce sont ses grandes avenues et ses buildings qui rappellent les blocs de New York. En tout cas, rue Saint-Paul, entre deux galeries d’art, on peut s’offrir un toast au beurre d’érable : "Pain grillé, beurre de cacahuète croquant, c’est important, et vous ajoutez du beurre d’érable par-dessus. C’est tellement bon, c’est comme parler à Dieu directement !" Dégustation dans la boutique-bistrot Les délices de l’érable avec notre guide Nathalie.

La rue Saint-Jacques rappelle un peu Wall Street

Immeubles classiques et Art Déco. C’est ici qu’est né le premier quartier financier du Canada au XIXe siècle. Pas loin, on visite la Basilique Notre-Dame de Montréal qui possède une chaire en bois sculptée assez remarquable : "Qu’on soit pratiquant ou pas, se recueillir dans cet endroit-là est phénoménal", dit Nathalie. On prend le métro pour rejoindre le quartier de la Petite-Italie. Là-bas on peut déjeuner sur le marché Jean-Talon. C’est le plus grand marché couvert d’Amérique du nord. Sur place, des champignons exotiques. "On a un polypore à touffes qui pousse au pied des champs, ce champignon n’est pas présent en Europe."  Nous avons testé le dermatose des russules, ce champignon orange pousse dans les forêts nord-américaines, il a la saveur des fruits de mer ! Côté fromage, le Fritz vieilli a le goût du gruyère suisse. "C’est l’un des fromages les plus goûteux du Québec avec une écorce boisée qui rappelle le champignon", souligne Nathalie.

Autre étape incontournable : le Mont Royal 

Pause au bord du Lac aux Castors, entre parcs et forêts.  "Et si vous ne voyez pas un écureuil sur le Mont Royal, c’est qu’il se passe vraiment quelque chose de troublant !" Au Mont Royal, on est sur le toit de Montréal. Depuis le Belvédère Kondiaronk, panorama saisissant sur le fleuve Saint-Laurent.

Tout près, on peut flâner dans le quartier du Mile-end sur le Plateau-Mont-Royal. Ce quartier alternatif, jadis ouvrier, attire artistes et hipsters, on trouve beaucoup de boutiques de créateurs. On voit cette fois-ci des maisons à balcons collées les unes aux autres et dotées d’escaliers extérieurs à l’américaine. Et c’est l’heure du 5 à 7, rien à voir avec un rendez-vous coquin, non, ici il s’agit de l’after-work. Après le boulot, on aime bien se rincer le bec, comme on dit ici, avec par exemple une bière Simonak fumée à l’érable. Rendez-vous à la micro brasserie Bénélux dans le quartier étudiant de Montréal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.