Comment optimiser ses achats pendant les soldes ?

écouter (3min)

Comment profiter au mieux des soldes jusqu'au 8 février ? Premier conseil : fixez-vous un budget ! Les conseils de Fanny Guinochet. 

Article rédigé par
Fanny Guinochet - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Réussir des soldes qui ne vont pas vous ruiner et optimiser vos achats. C'est possible... (Illustration) (MICHELE CONSTANTINI / PHOTOALTO / GETTY IMAGES)

Les soldes d'hiver vont durer en principe jusqu'au 8 février, exceptées quelques dérogations. La première semaine est bien sûr toujours celle des meilleures affaires, mais Fanny Guinochet vous donne quelques conseils judicieux pour en profiter jusqu'au bout et réussir vos achats

franceinfo : Comment optimiser ses achats durant cette période ?  

Fanny Guinochet : D’abord, fixez vous un budget, pour éviter les dépassements, car c’est typiquement le moment où on se laisse tenter. Et, listez bien les produits auxquels vous tenez, Ne tardez pas trop pour ceux qui sont prioritaires à vos yeux.

Sachez par exemple, que les produits high tech par exemple, sont souvent les plus plébiscités au moment des soldes d’hiver, on peut trouver des rabais vraiment intéressants, mais à condition de ne pas trop attendre. Surtout en ce moment avec le télétravail, il y a une forte de demande, donc les soldes ont déjà commencé depuis quelques jours, ne tardez pas.

Les soldes cette année s’arrêtent le 8 février, sauf quelques régions particulières, comme les Vosges, les Dom tom. Renseignez-vous.  

D’ailleurs, en fonction de la période, on n’a pas les mêmes possibilités de faire des bonnes affaires ?

Oui, en début de soldes, c’est logique, c’est là que vous avez le plus de choix de modèles ou de tailles, Une semaine à 10 jours plus tard, arrive la deuxième démarque, vous avez plus de chance de trouver des moins 50% enfin, plus on se rapproche de la fin, et plus les commerçants déstockent et bradent -70 % etc.  

Et puis, même si tout est fait pour vous faire acheter, attention à l’achat trop compulsif, avec la mention "Ni repris, ni échangé". Sachez que cette mention ne dispense pas le commerçant d’échanger ou de rembourser l’article, en cas de défauts, de vices cachés, de problème de fonctionnement. En revanche, si c’est parce que le vêtement n’est pas à votre taille ou ne vous plaît plus, il n’est pas tenu juridiquement de faire un geste.  

Et lorsque l’on achète en ligne, sur Internet ?  

Les mêmes conditions s’appliquent et la même réglementation, avec une différence majeure. Qu’il soit en solde ou non, l’article peut être retourné, sans pénalité, car, sauf exceptions, vous disposez d’un délai – en général 14 jours – à compter de la livraison, mais attention, souvent, les frais de renvois restent à votre charge.   

Utile aussi à savoir, le prix initial doit figurer sur l’étiquette, pour bien mesurer la réduction. Cette précaution permet notamment d’éviter des prix artificiellement gonflés pour faire croire à un super rabais.  

D’ailleurs, attention aux arnaques...

Oui, vérifiez le prix, car il y a  des erreurs plus souvent qu’on ne l’imagine, quand le commerçant affiche moins 40% et qu’en réalité, il vous fait moins 35% seulement, ça vous oblige à faire le calcul, mais c’est plus sûr.

Enfin, on le dit souvent ici, attention aux offres mirobolantes, surtout en cette période, notamment en ligne. Vérifiez que le site n’est pas frauduleux, regardez bien les avis, privilégiez les sites d’achats français ou européens.      

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.