Soldes d’hiver : un démarrage au ralenti dans les commerces

Publié
Soldes d’hiver : un démarrage au ralenti
Article rédigé par
L. Courté, N. Salem, L. Harper, P.-M. De la Foata - France 3
France Télévisions

Avec la circulation du variant Omicron et la généralisation du télétravail, les rues étaient quasiment vides toute la semaine. Samedi 15 janvier, pour le premier week-end de soldes, l’ambiance était différente dans les magasins. 

Il y a tout de même un air de soldes dans les rues, malgré la crise sanitaire. Une cliente ne s’est pas laissée décourager : "J’ai envie de me faire plaisir. Je trouve qu’il n’y a pas beaucoup de monde, donc tant mieux pour moi", explique une passante. Le démarrage des soldes reste timide, pour Olivia Kharoubi, la gérante d'un magasin, avec 30 % de fréquentation en moins par rapport aux années passées. 

Doubler les espaces soldes

Pour attirer la clientèle, la commerçante a choisi de laisser ses cabines d’essayage ouvertes. À chaque commerçant sa méthode pour pallier le manque d’affluence. Dans une autre boutique, cela peut être de solliciter davantage les clients. "On a décidé de doubler les espaces soldes." Cette année, il y a en a dans tout le magasin, mais la clientèle habituelle n’est pas encore au rendez-vous. Il reste encore trois semaines aux commerçants pour rattraper ce début de soldes au ralenti. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.