C'est mon boulot, France info

Regarder la Coupe du monde de football au travail : en principe, c'est non !

Les salariés fans de foot se posent une question : comment voir les matchs de l'équipe de France et les autres, qui se déroulent pendant les heures de travail ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un match de foot diffusé pendant les heures de travail au service des sports de l\'AFP, à Paris.
Un match de foot diffusé pendant les heures de travail au service des sports de l'AFP, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)

Beaucoup de matches de la Coupe du monde de football vont se dérouler l'après-midi. Notamment ceux de la France, contre le Pérou le jeudi 21 juin à 17 heures, puis contre le Danemark le  mardi 26 juin à 16 heures. En plein dans les heures de travail. Alors comment fait-on ? Est-ce qu'on a le droit de regarder un match de foot au travail ? La réponse est évidemment non.

Il n'y a rien de spécifique là-dessus dans le Code du travail. Mais un article éclairant, le L3121-1, qui dit que "la durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l'employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles."

"Sans vaquer librement" : donc, pas de foot. La bonne vieille règle veut qu'on soit au travail pour travailler. On est même payé pour ça. Et qu'en plus l'outil de travail, en l'occurence l'ordinateur, soit réservé au boulot. Même si la Cnil, la Commission informatique et libertés, dit qu'une interdiction générale et absolue ne parait pas réaliste dans une société de l'information et de la communication.

10% des salariés français vont prendre des RTT

Regarder tout un match sur son ordinateur, et même sur son smartphone, ça ne parait en effet pas raisonnable. Suivre le score, en revanche, ne pose pas de problème. Après il y a des solutions. Poser une demie-journée de RTT évidemment : selon un sondage YouGov pour le HuffPost, 10% des salariés français ont l'intention de le faire. Si évidemment vous êtes sous le régime du forfait jour, c'est à dire que vous êtes libre de vous organiser comme vous le voulez, comme un peu moins de deux millions de cadres, tout va bien. Sinon il va falloir discuter. Si votre poste vous le permet, vous pouvez demander de récupérer vos heures à un autre moment, comme lors d'une grève de transport.

Mais il faut aussi passer un appel aux patrons et aux managers. Profitez-en pour en faire un moment partagé.  Installez une télé dans une salle commune, au moins pour les matches de la France. Ne laissez pas passer l'occasion d'organiser un concours de pronostic. Pourquoi pas au profit d'une bonne cause, comme HAPPI une association qui permet aux populations reculées du Sénégal de suivre la Coupe du monde à la télé. Et vous pouvez aussi organiser un pot anti foot pour ceux qui n'aiment pas...

Bref, au lieu de fliquer, faites de ce grand événement sportif un moyen de casser les silos, de se rencontrer et de se ressouder.

Un match de foot diffusé pendant les heures de travail au service des sports de l\'AFP, à Paris.
Un match de foot diffusé pendant les heures de travail au service des sports de l'AFP, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)