C'est mon boulot, France info

Les travailleurs handicapés paient un lourd tribut au Covid-19

La crise sanitaire a touché les travailleurs handicapés plus durement encore que les autres. La semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées s'ouvre lundi. Et les chiffres stagnent.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un employé handicapé travaille dans une entreprise. Photo d\'illustration.
Un employé handicapé travaille dans une entreprise. Photo d'illustration. (MYCHELE DANIAU / AFP)

La semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées s'ouvre lundi 16 novembre. Depuis la loi de 1987, les entreprises de plus de 20 salariés ont l'obligation d'employer au moins 6% de personnes handicapées. Mais on en est loin.

Les derniers chiffres officiels disponibles datent de 2018 et font état de 3,5% de travailleurs handicapés. Le nombre stagne pour la deuxième année consécutive : près de 10% des entreprises ne font rien pour l'emploi des personnes handicapées et préfèrent payer une taxe. Si certains secteurs font mieux que d'autres, comme l'administration, l'enseignement, la santé ou l'action sociale, à l'inverse, la culture et la communication figurent parmi les plus mauvais élèves.

Le confinement n'a rien arrangé

Depuis le confinement lié au coronavirus Covid-19, l'Agefiph a publié ses premiers chiffres et les résultats ne sont pas bons. "L'ensemble des indicateurs est au rouge, explique Carole Saleres, conseillère travail, emploi, formation à l'APF France handicap. Tout ce qui est reprise d'emploi diminue : maintien en emploi, placement par le réseau des CAP emploi. Mais aussi augmentation du chômage de longue durée, très élevé et qui s'aggrave, augmentation de l'ancienneté moyenne de l'inscription au chômage, diminution des entrées en apprentissage et des contrats de professionnalisation, alors que les chiffres sont déjà très mauvais. Et ce ne sont que les premiers chiffres."

C'est une difficulté qui est pointée par les spécialistes du handicap : le télétravail a été vécu plus difficilement par les personnes handicapées. "Ce sont les retours que l'on a, indique ainsi Carole Salères. "Les travailleurs handicapés sont souvent des personnes isolées dans leur vie quotidienne", pousuit-elle.

Un employé handicapé travaille dans une entreprise. Photo d\'illustration.
Un employé handicapé travaille dans une entreprise. Photo d'illustration. (MYCHELE DANIAU / AFP)