C'est mon boulot, France info

Les cadres français se trouvent nuls en anglais

L'anglais a envahi le monde du travail. Les Français sont en progrès, mais ils s'estiment quand "limités" et "pénalisés" par le niveau.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les Français se trouvent nuls en anglais. C'est un sondage que France Info vous dévoile en exclusivité qui le dit : près d'un cadre sur deux se trouve "limité" en anglais. Au point qu'il n'ose pas prendre la parole en public.

Cette enquête réalisée pour Cadremploi et 1to1 english montre clairement que l'anglais a envahi tout l'espace de travail. Plus de 80% des 4.000 cadres interrogés affirment qu'ils ont déjà été obligés d'utiliser l'anglais pour leur boulot. Et ils l'ont fait avec un succès mitigé. Ce qui leur fait dire que leur piètre maitrise de l'anglais pourrait bien être un frein à leur carrière.

Un point positif quand même : un cadre sur cinq estime parler couramment l'anglais. L'élève est donc en progrès : l'an dernier, seulement 13% se trouvaient bons.

L'envahissement de l'anglais au boulot n'est pas qu'une histoire plus ou moins drôle de mauvais accent. Selon une étude menée par des médecins du travail, le fait de travailler dans une langue étrangère est "une source de fatigue". Ca provoque du stress, de la perte de confiance en soi, une baisse de la performance et des difficultés de concentration.

L'autre mauvaise nouvelle, c'est que le nouveau compte personnel de formation, le CPF, ne vous permet pas de suivre une formation à l'anglais. Près d'un tiers des demandes de formation portent sur l'anglais, mais le nouveau dispositif ne prend pas en charge ces cours.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)