C'est mon boulot, France info

La franchise, pour les chômeurs, c'est aussi un moyen de retrouver un emploi

Le Salon de la franchise se tient jusqu'à mercredi à Paris. L'occasion de rencontrer quelqu'un qui s'est lancé avec succès dans cette voie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une année du Salon de la franchise à Paris, le 20 mars 2017
Une année du Salon de la franchise à Paris, le 20 mars 2017 (MAXPPP)

Pour beaucoup, la franchise, c'est un moyen sûr de créer son entreprise. Pour certains chômeurs, la formule a permis de rebondir. Mounir a longtemps travaillé à l'étranger. Il était responsable matériel mais il n'arrivait pas à trouver de job à la hauteur de ses attentes et il enchaînait les périodes de chômage, voulues ou subies. Pour bien faire, il aurait dû déménager dans la région parisienne, mais il voulait rester à Bourg-en-Bresse. Quelque chose n'allait pas : "J'en avais assez de cette instabilité et je me doutais que dans la région Rhône-Alpes j'aurais du mal à trouver un poste de responsable matériel. Donc, dès mon premier retour en France, j'ai tout de suite pensé à l'idée de me lancer à mon compte, mais il a fallu cinq ans pour la concrétiser", explique-t-il.

"Créer son entreprise ça fait un peu peur"

Le problème c'est que Mounir n'a pas d'idée de boîte à lancer. Il pense à la franchise, et se met à arpenter les allées des salons... Et il trouve le réseau qui lui plait, des services aux entreprises, qui fait de l'expédition, de l'emballage, du graphisme et de l'impression. Mounir pense que cette voie est la bonne : "Ça aurait pu être ça comme ça aurait pu être autre chose. J'ai rencontré pas mal de franchises, de concepts différents, je les ai rencontrés à Paris, je les ai revus plusieurs fois après le salon, je suis allé voir des franchisés un peu partout en France, et j'ai adhéré".

Pour Mounir, passé souvent par la case chômage, la franchise, c'était la formule la plus rassurante : "Après 20 ans de salariat, créer son entreprise ça fait un peu peur. Là, on n'est pas seul" déclare-t-il

Mounir a déjà embauché son premier salarié. On dirait qu'il a misé sur le bon cheval parce que son enseigne, Mail Boxes etc. est située sur le créneau qui connait la plus forte progression de tous les secteurs de la franchise en nombre de réseaux. Et il tient à donner des conseils à tous ceux qui envisagent de se lancer : "Il faut discuter, rencontrer des franchisés, il faut aller sur les salons pour échanger".

Le Salon de la franchise, dont franceinfo est partenaire, se tient jusqu'au mercredi 20 mars au palais des congrès de la Porte de Versailles à Paris.

Une année du Salon de la franchise à Paris, le 20 mars 2017
Une année du Salon de la franchise à Paris, le 20 mars 2017 (MAXPPP)