C'est mon boulot, France info

Drones : l'emploi aussi va décoller

Ils survolent l’Elysée et les centrales nucléaires. Les drones font l’actualité. Mais les drones ce sont aussi un marché en pleine expansion, avec des emplois à la clé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Un drone français en essai © Maxppp)

Les drones, c'est aussi... de l'emploi. La France arrive en deuxième position sur le marché mondial de ces drôles de petites bêtes. Le secteur double de volume chaque année. Et d’après une étude menée par le magazine En toute sécurité, on va vers une véritable explosion de ce secteur.

Cinq mille personnes travaillent aujourd’hui dans l’industrie du drone. Mais ce chiffre pourrait bientôt tripler. Problème : pour fournir ces 15.000 spécialistes des drones, il n’existe aujourd’hui aucune école, aucun centre de formation agréé.

On va avoir besoin d'ingénieurs et de techniciens bien sûr, mais aussi beaucoup de commerciaux et puis bien sûr toutes "fonctions support" pour accompagner le développement de ces entreprises.

Des drones à tout faire

Les drones ont atterri dans les magasins de jouets à Noël, mais on les attend dans d’autres domaines. A commencer par la sécurité. D’ici un ou deux ans, ils vont surtout servir à surveiller des sites industriels. Ils auront aussi un oeil sur les feux de forêts. On s’en servira en cas de catastrophe naturelle, pour savoir où il faut intervenir. La SNCF prévoit aussi de les utiliser pour surveiller ses voies. Sans oublier les médias, avec les caméras embarquées qui permettent de suivre au plus près des événements sportifs.

Les drones qui donnent du boulot, c'est déjà parti : Facebook vient d’annoncer qu’il recrutait des spécialistes de l'avionique, des communications radio et de l'ingénierie thermique. Leur mission : travailler sur des drones qui permettront à connecter à internet des régions aujourd’hui mal desservies.

(Un drone français en essai © Maxppp)