C'est mon boulot, France info

Comment gérer la transition entre le chômage et la retraite

Le Salon des seniors ouvre ses portes demain à la porte de Versailles, à Paris. Les seniors qui sont les premiers touchés par le chômage. Quand on perd son travail à 55 ans, comment faire "la soudure" avec l'âge de la retraite à taux plein, à 61 ans, voire plus tard ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le chômage des seniors explose. Les plus de 50 ans constituent plus de la moitié des nouveaux chômeurs enregistrés ces douze derniers mois. Un problème particulier se pose pour ces chômeurs : comment aller jusqu'à l'âge où l'on a droit de toucher sa retraite ? Entre 300.000 et 500.000 personnes seraient dans cet "entre deux" , entre la fin du chômage et le début de la retraite.

Quand on a plus de 50 ans, le chômage peut durer trois ans. Mais si on perd son emploi à 55, 56 ou 57 ans, le début de la retraite est encore trop loin, même après trois ans de couverture. Le conseil de Philippe Caré, qui a créé l'école de la retraite, pour apprendre aux salariés à anticiper ce type de situations, c'est de ne pas attendre la fin de la période d'indemnisation pour trouver des activités, même de quelques jours : le but, c'est de reporter la fin de la couverture chômage, explique Philippe Caré, directeur chez Siaci Saint Honoré, conseil en assurance pour les grandes entreprises.

Mais est-ce qu'on ne risque pas de perdre des droits, d'être moins bien indemnisé par Pôle Emploi ? C'est une croyance assez répandue, mais elle est fausse.

Un Français sur deux avoue ne pas être bien préparé à sa retraite. Si on n'a pas reçu son décompte de trimestre, il suffit d'aller sur le site lassuranceretraite.fr, en quelques minutes on obtient son relevé de situation. On peut aussi appeler le 3960.

On s'endort en réunion

Les cadres, surtout, piquent du nez. Un cadre sur trois admet s'être déjà assoupi en réunion et neuf sur dix avouent s'être déjà sentis inutiles, selon un sondage Ifop réalisé pour Wisembly. La quasi totalité d'entre eux, 95%, pensent que l'ordre du jour n'est souvent pas assez bien défini et que la réunion n'est pas animée comme il faut.

Mieux ne pas réserver ses vacances au boulot

Vous risquez de faire une mauvaise affaire. Des chercheurs en marketing, dont l'étude est publiée par le Daily Mail, notent que les salariés qui réservent leurs vacances depuis le boulot ont tendance à dépenser plus sur les sites de voyage. Les chercheurs de l'université de l'Iowa pensent notamment que l'ennui ressenti au travail rendrait les sites de vacances plus attractifs et inciterait à dépenser davantage, pour s'évader. Aux Etats-Unis, un voyageur sur trois réserve depuis son ordinateur de bureau.

(©)