C'est mon boulot, pour une transition écologique : "Le Fourgon", vos boissons consignées livrées à domicile

Tout l'été, dans "C'est mon boulot", des portraits d'entreprises qui s'engagent dans la transition écologique. Vendredi 21 juillet, le portrait de Charles Christory, qui réinvente la consigne un peu partout en France.
Article rédigé par Philippe Duport
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Un livreur de la start-up "Le Fourgon" récupère une caisse de bouteilles consignées. (ALEXIS DELESPIERRE)

La consigne, dit Charles Christory, ça n'aurait jamais dû disparaître en France. Alors, en 2021, il a eu l'idée de lancer "Le Fourgon", basé sur un principe ancestral : "C'est un service de livraisons de boissons consignées à domicile ou au bureau", explique-t-il.

>> Retrouvez tous les épisodes de C'est mon boulot, en route pour la transition écologique

"Concrètement, on livre des clients avec nos propres véhicules électriques. On va retrouver des boissons donc on retrouve du lait, de l'eau, des jus, des sodas, de la bière du vin, des produits ménagers, une gamme que l'on a ajouté, détaille-t-il. Et, au même moment, on récupère les caisses dans lesquelles on a livré les produits pleins. Ils reviennent dans nos entrepôts, on peut les nettoyer et leur donner une nouvelle vie en les donnant aux producteurs qui vont les re-remplir pour que cette boucle soit infinie", s'exclame Charles Christory, le co-fondateur de la start-up.

Les prix, assure-t-il, ne sont pas plus élevés, hormis pour certaines grandes marques pour qui le verre est synonyme de produit de luxe. La start-up est présente dans 15 villes en France, met en outre l'accent sur le local : ce sont désormais 160 personnes, dont beaucoup de livreurs et de salariés qui font de la manutention, ainsi que des entrepôts et des véhicules électriques pour livrer, avec l'ambition d'être bientôt dans 60 villes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.