C'est mon aventure. Arthur Soufflet, jeune collégien, artiste engagé pour les SDF

écouter (5min)

Révélé au grand public grâce au documentaire "Demain est à nous" de Gilles de Maistre, le collégien de 12 ans expose et vend ses toiles de peinture au profit des sans-abris à Cambrai, où il vit.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Arthur Soufflet, 12, ans aime dessiner et peindre. Dès l'âge de 5 ans, il a commencé à vendre ses créations afin d'acheter de la nourriture pour les plus démunis. (PEGGY POUPARD)

"Pour moi, l’aventure c’est poursuivre ses rêves, aider les gens et faire des choses, qui nous apportent de la bonne humeur et de la joie de vivre."

Depuis déjà plus de sept ans, Arthur Soufflet peint des toiles et les vend dans le but de venir en aide aux plus démunis. Cette initiative a germé dans sa tête alors qu’il était en classe de maternelle. "Et mes parents m'ont tout de suite soutenu", confie-t-il.

Arthur Soufflet, 12 ans. "Pour moi, le plus joli mot de la langue française c'est : amour." (PEGGY POUPARD)

Au début, il peint des toiles dans sa chambre

Puis Arthur s'installe dans un atelier agencé dans le sous-sol de sa maison. Il vend ses toiles abstraites lors d'expositions organisées à Cambrai et dans la région des Hauts-de-France. "On peut aussi me passer une commande via ma page Facebook. Les gens donnent la somme qu'ils souhaitent, c'est à leur bon coeur."

Une fois les toiles vendues, Arthur offre des paniers-repas aux sans-abris lors de maraudes qu'il effectue avec ses parents. À Noël, il organise des goûters spéciaux à leur intention. Il leur achète également des couvertures et des chaufferettes.

Parallèlement à ses expositions, Arthur collecte également de grandes quantités de linges, draps, couvertures et bonnets qu'il redistribue ensuite aux bénéficiaires des ses actions.

Le projet d'Arthur est de toujours récolter plus de fonds

"Plus de fonds, afin d'en faire profiter un maximum de personnes. Je continue à mon échelle à sensibiliser le plus grand nombre de personnes au sort des gens qui ont vraiment froid l'hiver et trop chaud l'été." Et d'ajouter:

Je veux mettre de la couleur sur le regard parfois terne que l'on peut porter aux sans-abris, et mettre de l'humain, de l'échange et du partage là où, souvent, il y a de l'indifférence.

Arthur Soufflet, 12 ans

Le rêve d'Arthur serait un jour de pouvoir créer un espace privilégié pour accueillir les sans-logis "afin qu'eux aussi, puissent s'évader en dessinant ou en s'essayant à la peinture."

Et quand on lui demande quel est, selon lui, le plus joli mot de la langue française, l'intéressé répond tout de go : "Amour."

Reportage de FR3 Hauts de France du 25 juin 2019

POUR CONTACTER ARTHUR C'EST PAR ICI

À lire également :

Toi aussi, tu peux changer le monde, le second tome signé par Marion McGuinness aux éditions Deboeck Supérieur. L'auteure y brosse 80 portraits d'enfants et d'adolescents sportifs, artistes, influenceurs, qui lancent des initiatives pour prendre soin des autres, lutter en faveur de la planète ou encore défendre le droit à l’égalité. Avec un objectif commun : changer le monde, en commençant par changer leur univers proche !

"Toi aussi tu peux changer le monde", un livre destiné aux 8-12 ans (ed. Deboeck supérieur) (DE BOECK SUPERIEUR)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'est mon aventure

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.