C'est mon argent, France info

C'est mon argent. Que doivent faire les épargnants avant la fin de l’année ?

C'est mon argent, avec Les Échos Patrimoine sur franceinfo, aborde les mesures prévues pour 2018 pour les épargnants.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Revue sur les différents placements, billets et pièces de monnaie.
Revue sur les différents placements, billets et pièces de monnaie. (MAXPPP)

De nombreuses mesures pour les placements ont été annoncées pour 2018. Mais il faut rassurer les épargnants. La nouvelle fiscalité de l’épargne est plutôt plus douce que la précédente. Inutile donc de prendre des décisions précipitées. Malgré tout, il y a deux placements pour lesquels il est nettement préférable de se décider avant le 31 décembre.

Le premier, c’est le plan épargne logement, le fameux PEL. Qu’il soit ouvert avant ou après le 31 décembre ne change rien à la rémunération brute : ce sera toujours 1%. Mais il y aura du changement pour ce qui est de la rémunération nette, c’est-à-dire après impôt. Jusqu’à présent, les plans étaient exonérés d’impôt jusqu’à leur douzième anniversaire. Ils étaient juste soumis à des prélèvement sociaux de 15,5%. Mais ceux ouverts à compter du 1er janvier seront tout de suite soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 30 %. Ce qui veut dire que votre plan ne vous rapportera plus que 0,7%. C’est-à-dire moins que le livret A qui rapporte lui 0,75% net d’impôts. Donc si vous décidez d’ouvrir un plan pour vous constituer une épargne, l’opération est nettement moins avantageuse. Si votre objectif est de réaliser un emprunt pour votre acquisition immobilière, attention, la prime d’Etat qui était assortie à la demande de prêt sera tout simplement supprimée. Tous ces avantages, c’est fini ! Sauf si vous ouvrez un PEL tout de suite. Dans ce cas, vous bénéficierez toujours des anciennes règles.  

Que faire d’autre ?

Pensez à ouvrir un PERP, ou à verser de l’argent sur celui que vous avez déjà ouvert. Ce plan d’épargne retraite populaire vous permet de vous constituer une rente viagère et le montant de vos versements est déductible de vos revenus imposables. Chaque année, vous pouvez déduire 10 % de vos revenus professionnels. Ce qui fait baisser votre impôt. Il faut y penser maintenant parce que le prélèvement à la source est reporté d’un an.  

Quel est le rapport ?

La retenue à la source, c’est être imposé sur l’année où on perçoit les revenus et non sur l’année d’avant. Et pour que les contribuables ne soient pas imposés en 2018 à la fois sur les revenus de 2017 et 2018, Bercy avait imaginé un mécanisme de compensation pour 2017, année de transition. Ce mécanisme avait des effets secondaires, dont celui de rendre inutiles les opérations de défiscalisation via des versements sur un PERP en 2017. L’opération étant reportée d’un an, il faut en profiter.    

Revue sur les différents placements, billets et pièces de monnaie.
Revue sur les différents placements, billets et pièces de monnaie. (MAXPPP)