Une motivation de plus pour arrêter de fumer : sauver vos dents !

écouter (3min)

Abandonnez la cigarette pour sauver vos dents !  En plein mois du tabac, Géraldine Zamansky va peut-être vous donner une motivation supplémentaire pour arrêter la cigarette. Plaque dentaire, gencive abîmée, inflammation et risque d'infection peuvent se développer dans la bouche à cause du tabagisme.

Article rédigé par
Géraldine Zamansky - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les dents souffrent beaucoup des effets du tabac. Le tabagisme réduit les protections naturelles des gencives. (Illustration) (JOSE A. BERNAT BACETE / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Cela ne vous a sûrement pas échappé, nous sommes au cœur du mois sans tabac. Et vous pouvez encore vous inscrire à ce dispositif d’aide à l’arrêt de la cigarette. Géraldine Zamansky, du magazine de la Santé sur France 5,  vous apportera peut-être une motivation supplémentaire pour arrêter la cigarette, en vous parlant de vos dents.

franceinfo : Les dents sont en effet des "victimes" du tabagisme bien moins connues que les poumons ?  

Géraldine Zamansky : Exactement. D’abord, le tabagisme réduit la quantité de salive dans la bouche. Or, la salive a une action contre les bactéries. Donc vous l’avez compris, le risque de caries augmente. Et, bien plus grave, la cigarette a différents effets qui peuvent abîmer les gencives au point de faire tomber les dents.

Désolée d’apporter cette si mauvaise nouvelle aux fumeurs qui l’ignoraient. Mais la couleur brunâtre de leur émail reflète surtout le dépôt d’un ensemble de substances dans leur bouche. Et avec le manque de salive, cela participe à l’accumulation de la fameuse "plaque dentaire" au bord des gencives. Vous savez, ce que le dentiste retire lors du "détartrage". 

Et pour les fumeurs, ce "tartre", cette "plaque dentaire" est particulièrement dangereuse ?  

Exactement car c’est un autre terrain de prédilection des bactéries qui vont y proliférer très facilement. En effet, le tabagisme réduit les protections naturelles des gencives. Il abîme leurs vaisseaux sanguins qui apportent normalement de l’oxygène et des cellules immunitaires. L’inflammation et l’infection peuvent alors se développer jusqu’à parfois atteindre l’os. Selon l’étape, on parle de gingivite, de parodontite, puis de nécrose.

Et au bout de ce processus, les dents ne sont plus tenues et risquent de tomber. Si les vaisseaux sont très abîmés, cela empêche même la réalisation de soins dentaires capables de freiner ce processus. Car la cicatrisation ne pourrait ensuite plus avoir lieu correctement. Et ce problème de cicatrisation réduit aussi la possibilité de mettre un implant pour remplacer la dent. 

Passons aux bonnes nouvelles, quand on arrête de fumer, on sauve rapidement ses dents ?  

Oui, si elles sont déjà en danger, on peut au moins à nouveau les faire soigner  en s’arrêtant un à trois mois, selon le niveau de tabagisme. Je dois juste prévenir d’une première étape un peu désagréable. Pour faire très simple, les petits vaisseaux bloqués par la nicotine vont commencer par se rouvrir. Les gencives risquent alors de saigner. Si c’est important, on peut les faire examiner par son dentiste. Toujours selon la quantité de cigarettes fumées, la santé des gencives est restaurée pour bien "tenir" les dents en une année.  

C’est encourageant ! Alors si vous êtes concerné n’hésitez pas à chercher l’aide de professionnels sur le site du mois sans tabac car cela peut vraiment être difficile d’arrêter de fumer ! 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.