Mots croisés et troubles cognitifs légers

écouter (3min)

Selon une récente étude américaine réalisée sur des seniors de 70 ans en moyenne, les mots croisés ont permis une amélioration cognitive plus importante que les jeux vidéo.

Article rédigé par
Martin Ducret - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les mots croisés plus performants que les jeux vidéo pour les seniors atteints de troubles cognitifs légers. (Illustration) (PETER DAZELEY / THE IMAGE BANK RF / GETTY IMAGES)

Les mots croisés font mieux que les jeux vidéos pour stimuler la mémoire des personnes âgées ! C’est le résultat d’une nouvelle étude américaine qui s’est intéressée à des personnes âgées souffrant de troubles de la mémoire, de la réflexion ou du jugement, que l’on appelle des troubles cognitifs légers.  Les précisions de Martin Ducret, médecin et journaliste au Quotidien du Médecin. 

franceinfo : Que dit précisément cette étude ?  

Martin Ducret : Dans cette étude, les auteurs ont comparé l’amélioration des capacités cognitives d’une centaine de seniors atteints de troubles cognitifs légers, âgés en moyenne de 70 ans et ce, pendant un an et demi. La moitié d’entre eux jouait à des mots croisés en ligne, et l’autre moitié à des jeux vidéo de réflexion, que l’on appelle des “serious game”. Résultat des courses : les mots croisés ont permis une amélioration cognitive plus importante que les jeux vidéo. Des résultats qui ont surpris les auteurs de ce travail.  

Ils ne s’attendaient pas à une telle conclusion ?  

Non, plutôt à l’inverse. Leur hypothèse de départ se basait sur de précédentes études, dont une en particulier qui montrait une plus grande efficacité des jeux vidéo de réflexion par rapport aux mots croisés. Mais dans cette étude, les patients n’avaient pas de troubles cognitifs et étaient en moyenne beaucoup plus jeunes.  

Les auteurs supposent donc que les mots croisés sont probablement plus familiers et moins complexes que les jeux vidéo pour les personnes âgées qui souffrent de troubles cognitifs. En revanche, ils présument que les jeux vidéo sont plus efficaces pour stimuler la matière grise de patients plus jeunes et en bonne santé, plus habitués à ce type de jeux qu’aux mots croisés.  

Donc mieux vaut jouer à un jeu que l’on connaît, pour muscler son cerveau ?  

Oui tout à fait. Le Dr Antoine Piau, Gériatre au CHU de Toulouse me l’a confirmé : “Jouer à un jeu de réflexion -  jeux vidéo, mots croisés numériques ou sous format papier - ça permet d’améliorer et de stimuler les capacités cognitives du cerveau de manière ludique, particulièrement chez les sujets âgés.”

Mais le Dr Piau a surtout insisté sur l’importance de la sociabilisation des seniors : comme discuter avec son voisin, sortir pour aller acheter son pain ou encore faire des activités en groupe, un club de bridge ou un club de sport par exemple. Sachant qu’un tiers des personnes de plus de 60 ans en France dit se sentir fréquemment seul, sortir de chez soi pour interagir avec d'autres personnes est donc primordial pour ralentir les effets du vieillissement du cerveau.  

Références bibliographiques

- Le baromètre octobre 2021 solitude et isolement des Petits Frères des Pauvres

- L'étude du site Evidence Nejm

- L'étude du site Frontiers in Neurology

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.