Les pouvoirs de la marche

Les recherches se multiplient et montrent que la simple marche aurait des supers pouvoirs sur notre santé.
Article rédigé par France Info - Géraldine Zamansky
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 242 min
Marcher peut vous apporter une espérance de vie plus longue. Et une meilleure santé. (Illustration) (JAKOB HELBIG / IMAGE SOURCE / GETTY IMAGE)

Géraldine Zamansky, journaliste au Magazine de la Santé sur France 5, nous explique aujourd'hui que marcher peut nous donner de véritables pouvoirs.  

franceinfo : La science nous encourage de plus en plus à marcher, vraiment ? 

Géraldine Zamansky : 
Exactement. Médecins et chercheurs ont compris que tout le monde ne peut pas se mettre à courir, ou s’offrir un abonnement en salle de sport. Ils se sont donc concentrés sur les bienfaits de la "simple" marche. Cet été, une étude a fait le lien entre l’état de santé de 425 Américains ayant fait un infarctus, et l’évolution de leur nombre de pas quotidiens pendant 3 mois.

Résultat : ceux qui ont réussi à faire 2 000 pas supplémentaires se sentaient moins diminués physiquement. Et la centaine de volontaires, avec les meilleurs bulletins de santé, dépassaient tous le score des 5 000 pas par jour.

Au printemps, une autre recherche américaine a montré qu’atteindre au moins 8 000 pas, une à deux fois par semaine, réduisait déjà la mortalité de pratiquement 15% ! Alors, certes, cela représente environ 5,6 kilomètres. Mais sans obligation de les atteindre en un seul trajet évidemment. Et avec un bénéfice impressionnant. 

Comment le simple fait de marcher peut-il avoir de tels effets ?  

La marche a l’avantage de demander un effort supplémentaire au cœur, mais régulièrement et "en douceur", par rapport à la course. Elle mobilise aussi presque tous les autres muscles du corps. À condition de bien balancer les bras, à chaque pas. C’est excellent pour l’équilibre. Pour la santé des articulations que ces mouvements stimulent sans choc. Et impossible de ne pas citer l’effet anti-dépresseur prouvé par plusieurs études. Car la marche entraîne notamment la production d’endorphines dans le cerveau, des hormones euphorisantes en quelque sorte.

Mais je ne vais pas pouvoir citer tous les bénéfices de la marche, car je voudrais évoquer une dernière recherche. Elle est dédicacée à ceux qui ne seraient pas encore convaincus parce qu’ils détestent mettre "basiquement" un pied devant l’autre. Il y a alors l’option créée par les Monty Python : la démarche ridicule de Mr Teabag. Il lève parfois très haut une jambe, fait quelques pas-chassés, recule… De très sérieux spécialistes du mouvement ont demandé à des volontaires de s’en inspirer.

Résultat : la dépense calorique est bien plus grande qu’en marchant normalement. 11 minutes quotidiennes suffiraient alors largement à améliorer son espérance de vie ! A condition peut-être de créer un groupe de marcheurs Teabag pour ne pas se sentir trop seul. Sachant que partager une activité très drôle est aussi excellent pour la santé.  

 

Les études 

L’étude "infarctus"

L’étude 8 000 pas 

L’étude "Monty Python" 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.