Le retour des angines : neuf millions de français touchés chaque année

écouter (3min)

Les angines sont de retour, c'est de saison. Mais il existe un test pour savoir si l'origine de l'infection est virale ou bactérienne et ainsi éviter de prendre des antibiotiques si l'angine est virale. 

Article rédigé par
Martin Ducret - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les angines touchent de nombreux Français. Cette infection des amygdales provoque de vraies douleurs. Soit c'est un virus, soit c'est une bactérie. Un test au fond de la gorge existe depuis 2002.  (CAVAN IMAGES / CAVAN IMAGES RF / GETTY IMAGES)

Vous l’avez constaté, c’est le retour du froid depuis une semaine, et avec lui, tout son lot d'infections automnales qui l’accompagne ! C’est l’occasion de faire le point sur une maladie fréquente qui touche 9 millions de français chaque année : l’angine. Les précisions du Dr Martin Ducret, médecin et journaliste au Quotidien du médecin.

franceinfo : Tout d’abord, qu’est-ce qu’une angine ?

Martin Ducret : Une angine, c’est une infection de deux petites boules au fond de la bouche, juste derrière la langue, qu’on appelle les amygdales, qui gonflent et deviennent rouges, avec parfois des dépôts blanchâtres sur leur surface. Concrètement, ça se manifeste par une fièvre et surtout par de fortes douleurs dans la gorge. Dans ce cas, manger ou avaler peut devenir un véritable calvaire.

Qu’est-ce qui cause une angine ?

Pour bien comprendre, il faut voir la médecine comme une enquête policière.
Pour la grande majorité des angines, il y a deux suspects. Soit un virus, dans 80% des cas, soit une bactérie de la famille des streptocoques, dans 20% des cas.
Le problème, c’est que le médecin peut difficilement savoir si l’angine est virale ou
bactérienne.

Dans ce cas, comme dans Les Experts : Miami, il doit réaliser un test pour identifier le coupable. Ça s'appelle un Test Diagnostic Rapide (TDR), ça ressemble au test antigénique pour le Covid, sauf qu’au lieu de le faire dans le nez, le prélèvement est fait au fond de la gorge et 5 minutes plus tard, on a le verdict !

C’est curieux, on n'entend jamais parler de ce test ?

Pourtant, ce test existe depuis 2002, mais seulement 40% des médecins généralistes l’utilisent, alors qu’il est fourni gratuitement par l’assurance maladie.
Ce test peut se faire aussi sans ordonnance en pharmacie, depuis le 1er juillet 2021, mais, en pratique, encore très peu de pharmacies le proposent.

Ce test est-il vraiment important ?

Oui, il permet d’éviter la prescription d’antibiotiques inutilement, et donc de limiter
l’antibiorésistance, c'est-à-dire la résistance des bactéries aux antibiotiques.
En cas d’angine bactérienne, il peut y avoir des complications, comme un abcès au fond de la gorge par exemple, il faut donc prescrire un traitement antibiotique. En cas d’angine secondaire à un virus, pas de risque de complication donc pas besoin d’antibiotique. Un simple traitement pour atténuer les symptômes suffit, du paracétamol par exemple. Le patient va spontanément guérir en 3 à 4 jours.

Dernière chose, il ne faut jamais utiliser d’anti-inflammatoire en automédication, comme l’ibuprofène par exemple, qui est en vente libre à la pharmacie, ça baisse l’immunité et favorise la survenue de complications.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.