C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Etudiants : comment décrocher un logement ?

Charlie Cailloux, juriste pour le site d’annonces immobilières PAP.fr nous livre ses conseils pour trouver un logement étudiant quand tout le monde en cherche un.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Charlie CaillouxfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un logement étudiant : la quête du Graal pour beaucoup de jeunes.
Un logement étudiant : la quête du Graal pour beaucoup de jeunes. (GETTY IMAGES)

Etre hyper réactif

Nous nous adressons ce matin à tous les étudiants qui recherchent un logement pour la rentrée. Charlie Cailloux, vous êtes juriste pour le site d’annonces immobilières PAP.fr, quels conseils peut-on donner pour décrocher un logement ?

Il faut être réactif et organisé. Réactif parce qu’il faut sauter sur les annonces dès qu’elles sont publiées. Le mieux, c’est de se créer une alerte-mail pour recevoir une notification dès qu'une nouvelle annonce qui correspond à vos critères de localisation et de loyer est publiée.

Etre hyper organisé

Il faut aussi être organisé, c’est-à-dire contacter le propriétaire immédiatement pour visiter le logement et -c'est très important- venir avec un dossier complet démontrant votre solvabilité.

Quels revenus faut-il avoir pour louer un logement ? On ne peut pas se loger ?

En général, le propriétaire exige que le locataire ou sa caution gagne trois fois le montant du loyer. Dans les grandes villes, les loyers sont chers, un studio de 20 m², c'est au moins 700 euros à Paris, aux alentours de 400 euros à Toulouse, Lille ou Marseille et donc, pour beaucoup, il faut accepter de s'éloigner pour trouver des loyers plus abordables.

Constituer un bon dossier

Vous parliez de venir lors des visites avec un dossier complet. Quelles sont les pièces à fournir au propriétaire ?

Il faut fournir une pièce d’identité, le dernier avis d’imposition, l’avis d’attribution de bourse, le contrat de travail, les bulletins de salaire si l’étudiant est salarié et les dernières quittances de loyer, pour démontrer que vous êtes un bon payeur. Vous pouvez également faire une simulation de votre allocation logement sur le site caf.fr et la glisser dans votre dossier.

Lorsque les parents peuvent se porter caution, ça facilite vraiment la recherche, il faut alors qu'ils fournissent les mêmes documents, prouvant qu'ils ont des revenus suffisants.

Sans caution, il y a une solution

Et si on n’a pas de caution, comment on fait ?

 Il existe des solutions. D'abord, un dispositif gratuit qui s’appelle le Visale. C’est une garantie pour tous les locataires de moins de 30 ans sans condition de ressources dans la limite d’un loyer de 425 euros. Au-delà de ce montant, le locataire doit avoir un minimum de ressources, mais les critères sont souples. Autre intérêt : vous pouvez obtenir le Visale avant même de faire les visites et vous présenter au propriétaire avec cette garantie dans votre dossier.

Seconde solution, la caution locative étudiante (la Clé). Elle n'est pas gratuite celle-là, il faut payer une cotisation à hauteur de 1,5 % du loyer mais elle fonctionne pour les non-boursiers rattachés au foyer fiscal des parents, qui sont exclus de Visale. Pour connaître toutes les conditions, rendez vous sur les sites visale.fr et lokaviz.fr.  

On a beaucoup parlé d'une baisse des aides au logement, où en est-on ?

Effectivement, le Gouvernement a annoncé une baisse de 5 euros par mois des allocations logement à compter du 1er octobre prochain. Si vous perceviez 50 euros par mois, vous en percevrez désormais 45. Pour connaître le montant de votre allocation, rendez-vous sur le simulateur de la caisse d’allocations familiales sur caf.fr.

De Particulier à Particulier.
De Particulier à Particulier. (PAP.FR)

Un logement étudiant : la quête du Graal pour beaucoup de jeunes.
Un logement étudiant : la quête du Graal pour beaucoup de jeunes. (GETTY IMAGES)