C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Le classement Pisa en Allemagne

Alors que l’école française reste inégalitaire d’après l’étude internationale Pisa, franceinfo s’intéresse à l’Allemagne qui est remontée dans le classement de l’OCDE depuis 15 ans.

Une école allemande
Une école allemande (FELIX K?STLE / FELIX K?DPA)

L'Allemagne a été traumatisée par la première édition de l'étude Pisa de l'OCDE il y a 15 ans. Le niveau des jeunes allemands ressortait très passable pour un pays riche. L'Allemagne a donc fait des réformes et son classement dans Pisa est aujourd'hui bien meilleur.

Le choc Pisa  

En 2001, quand sort la première étude de l’OCDE sur les élèves de 15 ans, la stupeur est grande en Allemagne. Le pays est classé 21ème en  compréhension de l'écrit, alors que la France est 11ème à l'époque. Pour les mathématiques, l'Allemagne est 20ème, la France, 10eme. Et pour les sciences, l'Allemagne est 19ème, alors que la France est 13ème.  

Was ist denn passiert ? (que s’est-il passé ?)

Le Spiegel a titré "Les élèves Allemands sont-ils nuls ?". On a parlé de "choc Pisa". Il y a même eu une émission de télé, le "Pisa show" à base de quizz avec des stars. Passée la stupeur, il y a eu des changements.    

Accompagnement des élèves

Le premier axe a été de mieux s'occuper des élèves allemands en difficulté, qui sont souvent issus de l'immigration. L'Allemagne a mis l’accent sur un meilleur apprentissage de la langue dès l'âge de trois ans, alors que les enfants entraient en général tard dans le système scolaire.

Par ailleurs, l'Allemagne a multiplié les écoles ouvertes toute la journée pour que les enfants défavorisés puissent y passer plus de temps, alors que traditionnellement, les écoles ferment tôt en Allemagne.  

Plus de coordination entre Länder

Les Allemands ont aussi harmonisé leur enseignement entre les différents Länder qui composent le pays. Des critères standards ont été définis dans toute l'Allemagne. On a créé des épreuves communes pour tester régulièrement le niveau des élèves entre 9 et 15 ans et on a créé des passerelles entre les différentes filières, générales et spécialisées.

Changement chez les enseignants

Les responsables des écoles ont gagné en autonomie, sur les recrutements par exemple. Une structure publique a été créée pour évaluer le niveau des élèves dans chaque région. Il y a eu plus d'argent pour la formation des enseignants avec une obligation de formation annuelle de trois jours minimum.

15 ans après, l’Allemagne devant la France

Résultat. Dans le classement PISA 2015 révélé en 2016, la situation s’est inversée entre l’Allemagne et la France.

Les élèves allemands sont maintenant 11èmes en compréhension de l'écrit et Français 19èmes. En mathématiques, les Allemands sont 16èmes et les Français 26èmes. En Sciences, les Allemands sont 16èmes et les Français 27èmes.

Une école allemande
Une école allemande (FELIX K?STLE / FELIX K?DPA)