C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La lutte contre les inondations à Londres

Alors que les inondations menacent Paris, franceinfo s’intéresse à la protection de Londres contre la montée des eaux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La barrière de la Tamise à l\'est de Londres
La barrière de la Tamise à l'est de Londres (CARL COURT / AFP)

Le dispositif britannique s'appelle "Thames Barrier", la barrière de la Tamise, ce fleuve qui traverse Londres et qu'il faut surveiller comme le lait sur le feu.  

La Tamise peut être dangereuse  

L'estuaire de la Tamise sur la mer du Nord se trouve à 60 km du centre de Londres et à seulement 40 km à vol d'oiseau. Par conséquent les marées remontent et se font largement sentir dans la capitale britannique. Si elles sont très fortes et si, en plus, survient une tempête en mer du Nord, cela peut mener à la catastrophe, comme en 1953.    

Cette année-là, le débordement du fleuve avait fait 300 morts et inondé 65.000 hectares de terres. On le voit, le danger vient surtout de la mer qui remonte. Ce n’est pas le même phénomène qu’à Paris, mais les risques d'inondations sont là.

La barrière a déjà 36 ans    

Le barrage été achevé en 1982, mais sa construction a été lancée en 1976 pour protéger Londres des flots venus de la mer. L'ouvrage a été édifié à l'est de de la capitale, à environ 13 km du centre, tout près de Greenwich, à un endroit où la Tamise mesure plus de 500 mètres de large.     

Enorme édifice  

Le barrage est très large puisqu’il mesure la largeur de la Tamise, soit 500 mètres. Il est constitué de dix énormes piles de béton plantées dans le fleuve. Entre les piles, il y a des très grosses portes d'acier qui s'ouvrent et se ferment en fonction du danger.

Pour faire simple, on peut dire que ces écluses d'acier sont nichées au font de l'eau en temps normal. En cas d'alerte, elles se relèvent grâce à un système hydraulique actionné par une énorme puissance électrique. Et elles font barrage à l'eau qui monte.  

Efficace mais pas forcément suffisante  

En cas de danger, les portes peuvent se lever en 15 minutes seulement. La barrière de la Tamise est actionnée plusieurs fois dans l'année. Elle a l'avantage de permettre la navigation puisqu'elle est amovible. Il s’agit du plus grand barrage mobile du monde.  

A l'époque la construction a coûté un milliards de livres au contribuable britannique, mais il faudra penser à la faire évoluer car elle a été conçue pour fonctionner jusqu'en en 2030. De plus, les dernières études sur la montée des eaux montrent que la barrière pourrait s'avérer insuffisante.

La barrière de la Tamise à l\'est de Londres
La barrière de la Tamise à l'est de Londres (CARL COURT / AFP)