Japon : des vitres de traduction instantanée pour les touristes dans les gares et les aéroports

Le Japon fait face à une arrivée massive de touristes, alors pour faciliter les échanges avec les étrangers, une entreprise développe une technologie qui permet une traduction instantanée, dans une douzaine de langues, qui s'affiche sur une vitre.
Article rédigé par Yann Rousseau
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Une vitre de traduction instantanée, en test le 5 juillet 2023, à la gare de Seibu Shinjuku à Tokyo, au Japon. (RYOICHIRO KIDA / YOMIURI / AFP)

Le Japon accueille maintenant trois millions de visiteurs étrangers par mois. Et cela crée un peu de confusion avec une population qui a un niveau de langue étrangère très faible. Pour essayer de faciliter les échanges, une entreprise japonaise installe maintenant des vitres de traduction instantanée. On commence à voir cette nouvelle technologie dans les grandes gares de Tokyo. Ce sont des vitres transparentes de 40 centimètres de haut sur 60 centimètres de large. Elles sont placées devant les guichets où l’on achète son billet de train ou sa carte de bus.

Il y a de chaque côté de la vitre des petits micros et deux tablettes où l’on peut sélectionner sa langue. Vous arrivez, vous appuyez sur "français" et vous commencez à vous adresser en français au vendeur de billets de l’autre côté de la vite. Et ce que vous dites apparaît en direct en lettres blanches sur la vitre, un peu comme des bulles de bandes dessinées. C’est en français de votre côté et en japonais du côté de l’employé. Il lit votre question et vous répond de la même manière. Il parle en japonais et la réponse apparaît en lettres blanches en français. C’est extrêmement fluide et la traduction est souvent très exacte.

Une technologie différente des applications gratuites sur smartphones

Cela permet d’avoir un échange visuel direct entre les gens. On n'est pas penché sur son téléphone à attendre une réponse. L’entreprise qui a développé cette solution s’appelle Toppan, elle explique qu’elle offre une traduction quasi parfaite, car le système a été développé directement en japonais. C’est la différence avec les autres systèmes de traduction qui sont souvent construits sur une base d’anglais.
C’est-à-dire que si vous demandez une traduction du Français au Japonais à une application gratuite sur votre téléphone, la plupart des systèmes vont traduire le japonais en anglais, puis l’anglais en français, il y a donc plus d’erreurs. Là, la vitre de traduction a été développée pour comprendre directement 12 langues (en anglais, en français, en chinois, en coréen ou encore en thaï).

Et il y a une grosse demande pour ces vitres au Japon, car certaines villes du pays sont un peu submergées par les touristes. Le nombre de visiteurs a été multiplié par 2,5 en moins de dix ans. La monnaie japonaise, le yen, s’est effondrée par rapport aux autres devises et donc le Japon est devenu une destination abordable pour les étrangers. Et cette arrivée massive déstabilise un peu les employés du secteur des services qui ne sont pas à l’aise avec les langues étrangères. Le niveau d’anglais a plutôt tendance à régresser au Japon. Dans le palmarès des pays non-anglophones parlant le mieux anglais, le Japon est tombé à la 87e place sur 113 pays. À titre de comparaison, la France est 43e dans ce classement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.