Vidéo Japan Expo 2023 : pourquoi les mangas consacrés à l'histoire de France sont des succès d'édition au Japon

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Japan Expo 2023 : pourquoi les mangas consacrés à l'histoire de France sont des succès d'édition au Japon ?
Japan Expo 2023 : pourquoi les mangas consacrés à l'histoire de France sont des succès d'édition au Japon ? Japan Expo 2023 : pourquoi les mangas consacrés à l'histoire de France sont des succès d'édition au Japon ? (franceinfo)
Article rédigé par Cédric Cousseau
France Télévisions
Des personnages comme Marie-Antoinette, Jeanne d'Arc ou Napoléon sont au Japon l'objet de récits qui s'arrachent au point d'être entrés dans le patrimoine de la culture nippone.

La France est un grand consommateur de mangas, fier d'être le deuxième marché du secteur au monde après le Japon. Mais notre pays rayonne tout autant au pays du soleil levant. Notre histoire fascine au point de générer des succès en librairie. Ainsi La Rose de Versailles (Kana) avec son personnage phare Lady Oscar et le contexte de la Révolution a marqué à jamais les lecteurs japonais dans les années 70. "C'est un véritable triomphe dont on ne se rend pas compte ici", explique Matthieu Pinon, auteur de la bible Manga, que d'histoires (Larousse) et rédacteur en chef du magazine Otaku Manga. "Marie Antoinette, qui a un rôle majeur dans cette série, est une figure forte pour les Japonais pour sa dimension romanesque, elle représente la France, l'essor de la mode..." 

"La Rose de Versailles" (Kana)

Marie-Antoinette continue d'inspirer les auteurs aujourd'hui. Le manga Marie-Antoinette, la jeunesse d'une reine en 2016 (Glénat) a fait l'objet d'un partenariat avec le château de Versailles, pour être le plus fidèle possible à la réalité historique et architecturale du monument. Rose Bertin (Piccoma), un smartoon sorti en début d'année, est consacré à la couturière de l'ancienne reine. Enfin, Power Antoinette (Doki Doki), tout juste sorti en librairie, met en scène une Marie-Antoinette inscrite dans son époque mais au destin revisité puisqu'elle échappe à la guillotine grâce à... ses talents pour le développé-couché et la musculation.

D'autres personnages historiques ont passionné les Japonais comme Jeanne d'Arc ou Napoléon, "un homme politique à la vie épique propice au développement d'un bon manga", poursuit Matthieu Pinon. Ils ont été les héros de classiques, de mangas entrés depuis dans la culture japonaise. Une culture qui sera mise à l'honneur de jeudi 13 à dimanche 16 juillet à la Japan Expo, au parc des expositions de Villepinte près de Paris. L'événement attend près de 400 artistes invités, 3000 professionnels accrédités et 250.000 visiteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.