BD bande dessinée, France info

Laureline Mattiussi aime en Bande dessinée

Après la piratesse gourmande de L'Île aux poulaillers, Laureline Mattiussi campe, avec La Lionne, un nouveau personnage de femme dominante. Sous les auspices de Catulle et Fellini et en compagnie d'un jeune scénariste, Sol Hess.

(©)

Laureline
Mattiussi a déboulé dans le paysage de la bande dessinée il y a trois ans en
imposant comme une évidence un personnage de femme libre et gourmande, une
maitresse-pirate ivre de désirs et de combats. Les deux volumes de L’Île aux poulaillers ont conquis la
critique et le public avant de décrocher en 2010 le prix Artémisia qui
récompense  la meilleure bande dessinée
signée par une femme.

Laureline
Mattiussi nous propose aujourd’hui un nouveau personnage de conquérante.
L’histoire commence à l’abri des murs des riches villas de la Rome des Césars. La Lionne est une prostituée de luxe que
se disputent quelques puissants. Le scénario en est signé par un jeune homme,
Sol Hess, rocker et raconteur d’histoire issu du cinéma, nouveau venu dans la
BD, et surtout complice de Laureline Mattiussi. Laquelle, sous sa réserve
d’apparence, reste maître du jeu.

Sol
Hess a introduit dans La Lionne
l’esprit féroce de Fellini, Laureline Mattiussi l’a mis en scène comme une
pièce de théâtre antique. Visages grimaçants comme des masques, orgies de corps grouillants entremêlés, décors réduits
à quelques perspectives : Excès et
sobriété, jusque dans les dialogues dégraissés jusqu’à l’os.

La Lionne , livre 1 (il y
en aura trois), de Sol Hess, Laureline Mattiussi et Isabelle Merlet pour la
mise en couleurs en aplats francs et violents, sous le label treizeétrange.

Les
éditions Dupuis, Dargaud et le Lombard lancent sur internet une offensive en
direction des 7-12 ans. Sur bandgee.com, des jeux, des blagues et tous les héros jeunesse : Boule et Bill, Cédric,
Yakari, Léonard, Ducobu, du groupe média participations.

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la
chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de
franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses, parutions, Lætitia
vous
livre sa sélection et ses coups de cœur.

Secret service, Maison de Ayakashi de Cocoa Fujiwara
chez
Kurokawa

Ririchiyo vient d'emménager dans la "Maison de Ayakashi",
une résidence réservée à ceux qui sont nés de l’union entre une créature
surnaturelle et un humain. Dans cette maison, chaque habitant à son
propre
serviteur, qui fait aussi office de garde du corps. Sôshi va ainsi obéir
au
doigt et à l’œil de Ririchiyo, qui ne peut s’empêcher d’être désagréable
dès
qu’elle s’adresse à quelqu’un. Mais la jeune fille n’est pas au bout de
ses
surprises. Ce premier tome nous fait découvrir un à un les occupants de
la
résidence et les relations qui les unissent.

Romance, humour, action, ce manga mélange un peu tous les
genres.

La bande-annonce de Secret service , Maison de
Ayakashi

Bonne nuit Punpun ! d’Inio Asano chez Kana

Punpun, qui ressemble à un poussin, est un jeune garçon de
CM1. Sa vie va basculer le jour où son père, alcoolique, et qui bat sa
femme, est
envoyé en prison. Contraint de cohabiter avec son oncle, Punpun partage
ses
journées entre l’école, ses copains, avec qui il découvre les mystères
de la
sexualité, et Aiko, la nouvelle élève dont il est fou amoureux. Sa vie
va
changer encore un peu plus.

Bonne nuit Punpun ! est un manga un peu décalé, prenant et
touchant à la
fois. Les personnages ne manquent pas de nous surprendre, comme le
graphisme
très simple pour Punpun et sa famille, mais très précis et expressif
pour le
monde et les personnages qui les entourent.

La bande-annonce
de Bonne nuit Punpun !

Front mission – Dog Life & Dog Style de Yasuo
Ôtagaki
(scénario) et C.H. Line (dessins) chez Ki-oon

En 2090, une guerre éclate sur l’île de Huffman, dans
l’océan Pacifique, entre l’USN (union des Amériques) et l’OCU (union de
l’Océanie et de l’Asie du sud-est), les deux superpuissances mondiales
qui en
convoitent les richesses naturelles. Le journaliste japonais Akira
Matsuda est
envoyé sur place pour suivre les évènements. Il va être aidé par Kenichi
Inuzuka, un reporter freelance effacé qui arpente les champs de bataille
pour
mettre sur le net des photos atroces témoignant de la réalité de cette
guerre.

Adapté du jeu vidéo Front Mission , le manga possède un
graphisme efficace qui
plonge immédiatement le lecteur au cœur de la guerre, avec un mélange de
scènes
très violentes, voire chocs. Le récit assez froid privilégie le drame
humain. A
réserver à un public averti.

La bande-annonce de Front mission - Dog Life &
Dog Style


(©)