Énigmes nostalgiques

écouter (3min)

Les années 1930 et 1940 furent celles du roman à énigmes. Et du suspense paranoïaque qui correspond bien à ces décennies où le monde basculait dans l'horreur. Smolderen et Gonzales en jouent dans "Cauchemars Ex Machina". 

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 

Historien de la bande dessinée et scénariste prolifique, Thierry Smolderen met un point d’honneur à honorer les grands anciens des littératures de genre.

Le goût des para-littératures

Smolderen l’a fait avec la bande dessinée elle-même : sa biographie de Winsor McCay, l’auteur de Little Nemo, mise en images par Jean-Philippe Bramanti, était remarquable.

Pour la SF des années 1950, ça a donné Souvenirs de l’empire de l’atome, avec Alexandre Clérisse. Avec le même dessinateur, L’Été Diabolik rendait grâce aux romans d’espionnage des années 1960.

Cette fois, Cauchemars Ex Machina, sombrement mis en scène par l’Argentin Jorge Gonzales, joue avec nostalgie de nos peurs et le souvenir des maîtres du mystère des années 1930 et 1940.

"C’est un genre qu’on peut rapprocher de l’illusionnisme. Non seulement il faut trouver le coupable d’un meurtre, mais aussi découvrir comment le crime, en apparence surnaturel, a été commis."

Le scénariste, Thierry Smolderen

à franceinfo

Donc, les années 1940…

Alors que les nazis trouvent dans les cultes les plus anciens la confirmation de leurs théories les plus folles sur la race supérieure, romanciers et cinéastes cherchent à faire frissonner le public. Comment inventer des histoires extraordinaires alors que l’Europe et le monde sont au bord du gouffre ?

Smolderen et Gonzales nous embarquent dans un récit labyrinthique austère, étrange, un peu obscur, un piège glacé où l’on croise, dans le brouillard, une poignée d’écrivains qui ont bel et bien existé. Notamment, l’anglaise Margery Allingham, que ce récit nous invite à redécouvrir.

Cauchemars Ex Machina, Thierry Smolderen et Jorge Gonzales, aux éditions Dargaud

INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Léviathan, de Shiro Kuroi, chez Ki-oon

Leviathan (© Shiro Kuroi / Ki-oon)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.