Transports : le passe Navigo et les tickets disponibles sur iPhone pour les usagers franciliens

Les usagers des transports en commun d'Ile-de-France peuvent désormais valider leur ticket avec n’importe quel téléphone portable, même un iPhone. Mais attention, seulement les tickets à l'unité ou les forfaits jour ou semaine.
Article rédigé par Anicet Mbida
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Depuis le 21 mai 2024 il est possible de valider les titres de transports franciliens avec n'importe quel téléphone portable. (LEON TANGUY / MAXPPP)

À quelques semaines des Jeux olympiques, les transports en commun de l’Île-de-France se modernisent. L’iPhone est la grosse nouveauté, car depuis deux ans, il est possible de valider ses transports en Île-de-France avec les mobiles Android. Et même depuis 2019 pour les téléphones Samsung. Et, depuis mardi 21 mai, c’est également possible avec les iPhone. On pourra simplement arriver à la borne, poser son téléphone (même s’il est éteint) et le titre sera validé. Plus besoin d’avoir un passe Navigo physique. Cela fonctionne aussi avec les montres connectées comme la Galaxy Watch ou l’Apple Watch. Ce qui permet de voyager encore plus léger.

Le seul problème est que seuls des tickets à l’unité et des forfaits jour ou semaine sont proposés. Les Navigo annuels et mensuels, pourtant utilisés par l’écrasante majorité les Franciliens, ne sont toujours pas pris en charge. Ils n’arriveront qu’en 2025 sur les téléphones. Il faudra donc encore prendre son mal en patience. C’est avant tout une histoire d'argent. Il se trouve que les portiques d’accès n’utilisent pas les mêmes technologies dans Paris intra-muros et à l’extérieur dans le RER et les trains de banlieue. Il y a donc un gros travail d’harmonisation à effectuer. Or remplacer les portiques coûte très cher, surtout à l’échelle de l’Île-de-France.

Paris se modernise avant les JO

Il y a aussi un enjeu d’image. Dans les transports en commun de quasiment toutes les grandes villes du monde (même de France), on peut valider son ticket directement avec son téléphone ou sa carte bancaire. Comme Paris ne voulait pas paraître ringarde pour ses JO, l’accent a été mis sur les touristes. Ils sont moins concernés par les déplacements en grande banlieue et ils achètent plus volontiers des tickets à l’unité.

Il y a aussi du nouveau du côté des applications de transport avec la disponibilité de l’application "Transport Public Paris 2024". C’est une sorte de "Waze" officiel des bus, métro et RER en Île-de-France. À la différence d’un Google Maps ou d’un Citymapper, l’affluence est suivie en temps réel pour proposer le trajet avec le moins de foule et de congestion. L’itinéraire pourrait donc être plus long, mais il permettra de désengorger le réseau. Une application qui sera d’une grande utilité pendant les JO.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.