A première vue, France info

Parole de DSK

A première vue, comme disait Coluche, ça va faire "avancer le schmilblick". On a enfin, disponible en librairie, la version de l’affaire DSK par DSK lui même.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ce qui s’est réellement passé dans la suite 2806 du Sofitel raconté par le
biographe officiel de Strauss-Kahn. Alors, qu’est ce qu’on apprend aujourd’hui
de la bouche du cheval ?

Que DSK et la femme
de chambre ont eu "une relation consentie mais stupide" ce qui nous
permettra à l’avenir de faire le distinguo entre les fellations intelligentes
et celles qui sont idiotes.

Que DSK et
Nafissatou se sont trouvés nez à nez dans la chambre. Lui nu, elle habillée.
Mais comme elle lui aurait lancé un regard appuyé au lieu de s’enfuir, il y aurait
vu comme une invitation et n’aurait pas résisté à la tentation car la chair est
faible.

Que puisque son
Blackberry a disparu à ce moment là, c’est peut-être elle qui l’a volé. Que
oui, il revendique une vie sexuelle libre. Oui encore, il aime les soirées
libertines. Mais non, il ne paie jamais un centime pour cela. D’ailleurs, (c’est
toujours DSK qui parle par l’intermédiaire de son biographe) "il a la
prostitution et le proxénétisme en horreur
". Faut donc en déduire que si
"Dodo la Saumure" faisait partie de ses connaissances, c’est bien
en raison de ses compétences "macro"…mais "macro économiques"
en rapport avec le FMI.

Enfin, DSK s’indigne
de la souffrance infligée par cette affaire à sa femme et ses enfants et fait
savoir que tout ca, c’est fini, caduc, obsolète et qu’il va changer de vie.

Voilà la plaidoirie
pro domo de DSK dans l’attente du procès civil aux USA. Ce livre intitulé Affaire DSK, Contre Enquête aurait aussi bien pu s’appeler
Le Sofitel Pour Les Nuls . Et quand on pense aux sondages de
popularité d’avant le 15 mai, on se dit qu’on l’a échappée belle…

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)