Cet article date de plus de dix ans.

Quand le temps prend le pouvoir

écouter
Aux côtés de Valérie Expert, deux libraires : Gérard Collard de "La griffe noire" et Lydie Zannini de "La librairie du Théâtre".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (©)

Le livre de Johannes de Jorgen Brekke chez Balland

Résumé : En août 2010, le cadavre décapité et écorché d’Efrahim Bond
est retrouvé au musée Edgar Allan Poe de Richmond, Virginie. L’assassin a, par
ailleurs, emporté sa peau. L’enquêtrice Felicia Stone s’aperçoit rapidement que
peu avant sa mort, la victime avait envoyé un morceau de la reliure en cuir
d’un livre pour analyse. Quand elle prend connaissance des résultats de
celle-ci, elle ne doute plus que le meurtre soit lié à ce mystérieux ouvrage
relié… en peau humaine.

L’auteur nous transporte alors cinq siècles en arrière, sur les traces de ce
mystérieux manuscrit intitulé Livre de Johannes qui décrit les observations du
premier médecin de l’histoire pratiquant des autopsies. Selon la rumeur, le
chirurgien ne se contentait pas de subtiliser des corps dans les cimetières
mais fabriquait lui-même les cadavres indispensables à ses travaux !

Quelle fascination cette histoire séculaire exerce-t-elle sur
l’assassin et pourquoi écorche-t-il chacune de ses proies, car Efrahim
Bond n’est que la première victime d’une longue série ?

Le chapeau de Mitterrand d'Antoine Laurain chez Flammarion

Résumé : Un soir à Paris, Daniel Mercier, comptable, dîne en
solitaire dans une brasserie, quand un illustre convive s'installe à la table
voisine : François Mitterrand. Son repas achevé, le Président oublie son
chapeau, que notre Français moyen décide de s'approprier en souvenir. Il ignore
que son existence va en être bouleversée. Tel un talisman, ce célèbre feutre
noir ne tarde pas à transformer le destin du petit employé au sein de son
entreprise. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême ? Hélas, il
perd à son tour le précieux objet qui poursuit sur d'autres têtes son voyage
atypique au sein de la société française des années 1980. Cette fable pleine
d'esprit et de malice possède comme le fameux chapeau un charme mystérieux -
celui de ressusciter une époque et, surtout, de mettre au jour à travers une
galerie de personnages notre rêve commun : voir s'accomplir par magie nos
désirs les plus secrets.

Code 1879 de Dan Waddell chez Actes Sud

Résumé : Sur la piste d’un tueur en série sadique, un inspecteur
londonien assisté d’un enquêteur généalogiste plonge dans un crime du XIXe
siècle sur lequel sont calqués les meurtres qu'il cherche à élucider, sans se
douter qu’il figure sur la liste des futures victimes…

La liseuse de Paul Fournel chez P.O.L.

Résumé : Depuis 1452 et la parution de la Bible à 32 lignes de
Gutenberg, le texte et le livre ont partie liée : publier un texte c'est faire
un livre, lire un livre, c'est lire un texte, acheter un texte, c'est acheter
un livre.

Ce récit commence le soir où la petite stagiaire discrète apporte à Robert
Dubois le vieil éditeur, encore directeur de la maison qui porte son nom, sa
première liseuse. Ce bel objet hightech qui le regarde de son écran noir, lui
annonce que sa vie est en train de basculer. Que va devenir son métier
maintenant que le texte et le papier se séparent ? Quelque chose couve qui pourrait
fort bien être une révolution. Il le sait et cette perspective le fait sourire.

La vie continue pourtant à l'identique, Dubois déjeune avec ses auteurs, voyage
chez les libraires, rencontre les représentants, mais il porte sa liseuse sous
le bras qui lui parle déjà d'un autre monde. Celui qu'il va aider des gamins à
bâtir, celui dont il sait qu'il ne participera pas.

De toute la force de son humour et de son regard désabusé et tendre il regarde
changer son monde et veille à garder, intact au fond de lui, ce qui jamais ne
changera : le goût de lire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.