Cet article date de plus de cinq ans.

Pour le porte-parole de Bruno Le Maire, la question du "ni-ni" entre PS et FN est un "faux débat"

écouter (24min)

Franck Riester, député Les Républicains et porte-parole de Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite, était l'invité de franceinfo samedi 29 octobre. Il a répondu aux propos de Nicolas Sarkozy sur les hypothèses du second tour de la présidentielle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franck Riester, député LR de Seine-et-Marne et porte-parole de Bruno Le Maire, a défendu sur franceinfo la "modernité" du projet de son candidat à la primaire de la droite (RADIO FRANCE)

Franck Riester, député Les Républicains (LR) de Seine-et-Marne et porte-parole de Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite a réagi sur franceinfo aux récentes déclarations de Nicolas Sarkozy à propos du second tour de la présidentielle de 2017. L'ancien président de la République a déclaré que, dans l'hypothèse d'un duel entre François Hollande et Marine Le Pen, il voterait pour l'actuel chef de l'État, même si ce ne serait "pas de gaieté de cœur". En réponse à cette prise de position, Franck Riester a déclaré : "La question du 'ni-ni' entre PS et FN est un faux débat".

"Je ne vois pas ce que ça vient faire dans cette élection", a ajouté le porte-parole de Bruno Le Maire. "Pourquoi fait-on cette primaire ? Pour être présent au second tour de l'élection présidentielle (...) ce n'est donc absolument pas d'actualité".

Concernant les déclarations de Nicolas Sarkozy, Franck Riester a estimé que l'ancien président de la République est "dans une autre forme de 'ni-ni' : c'est ni clarté, ni constance". "Nicolas Sarkozy nous a habitués depuis un certain temps à revirer d'avis en permanence, a expliqué le porte-parole de Bruno Le Maire. "Il ne faut pas aborder cette question-là." Franck Riester a appelé son parti, Les Républicains, à se mobiliser : "Expliquons aux Français que nous portons une alternative crédible, forte et audacieuse."

"Crédibilité" et "modernité"

Franck Riester, a défendu le projet de Bruno Le Maire en appuyant sur sa "modernité" : "C'est ça la politique moderne, c’est d’être crédible, c’est d’avoir un projet clair""On l'a [Bruno Le Maire, ndlr] un peu raillé sur le fait qu'il y a 1 012 pages dans son contrat présidentiel. Mais c'est ça la politique moderne. Plus on est clair et plus on est précis, moins on trompe les gens." "Ensuite, a-t-il ajouté, les électeurs de la droite et du centre, en fonction des projets des uns et des autres se prononceront". 

Le "flou" de Macron

Le porte-parole de Bruno Le Maire s'est exprimé sur le projet d'Emmanuel Macron, en le comparant avec celui de son candidat. "Ils ont un diagnostic partagé sur la nécessité de refonder le système politique, et la gouvernance de ce pays", a reconnu le porte-parole de Bruno Le Maire, avant d'ajouter : "Les réponses de Bruno Le Maire, elles sont claires, elles sont détaillées. Pardon mais Emmanuel Macron, c'est plutôt flou."

"Quand on a vu la façon dont il a géré sa fameuse loi Macron, a expliqué le porte-parole de Bruno Le Maire, il nous a fait des grandes annonces au début, et puis résultat des courses, ce qu'on en retient c'est la libération des lignes d'autobus dans notre pays (...) ce n’est quand même pas extraordinaire".

Franck Riester a également invité "tous les électeurs qui ont envie d'une alternative à François Hollande et à ce que nous avons proposé à droite et au centre depuis plus de 40 ans" à venir voter lors de la primaire à droite, prévue les 20 et 27 novembre.. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.