8h30 politique, France info

"C'est une privatisation rampante de la SNCF qui se prépare", selon Julien Dray, conseiller régional PS d'Ile-de-France

Le conseiller régional PS d'Ile-de-France, Julien Dray, était l'invité du "8H30 politique", samedi matin sur franceinfo. Il est revenu notamment sur le mouvement de grève des cheminots, et sur l'élection d'Olivier Faure à la tête du PS.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Julien Dray, conseiller régional PS d\'Ile-de-France, le 7 avril 2018.
Julien Dray, conseiller régional PS d'Ile-de-France, le 7 avril 2018. (FRANCEINFO)

"C'est une privatisation rampante qui se prépare d'un service public de qualité", a déclaré ce samedi sur franceinfo le conseiller régional PS d'Ile-de-France Julien Dray, qui dit soutenir le mouvement de grève à la SNCF.

"On a fait une préparation psychologique de l'opinion en expliquant qu'il y avait des avantages, que cela n'allait pas bien. La réalité est toute autre", a assuré Julien Dray.

Il y a une qualité de service à améliorer, c'est sûr. Mais on ne peut pas désigner la SNCF à la vindicte comme cela

Julien Dray

franceinfo

Alors que la ministre des Transports Elisabeth Borne affirme que la SNCF "est une entreprise de service public et le restera", Julien Dray considère que "la ministre ne dit pas la vérité". "La question qui est posée, c'est pourquoi on transforme le statut juridique de la SNCF, pourquoi on passe d'un établissement public à une société anonyme. Le changement de statut prépare la privatisation", souligne-t-il.

"Le danger existe, qu'à un moment donné, dans le cadre de cette société anonyme, on se sépare de ces petites lignes, on mette en place un dispositif notamment avec des sociétés d'autocars, pour s'alléger ce qui coûte beaucoup à la SNCF", s'inquiète Julien Dray.

Olivier Faure "a les épaules pour remonter le PS"

Alors que le Congrès du Parti socialiste démarre ce samedi 7 avril à Aubervilliers, Olivier Faure devrait fixer les grandes orientations d'un parti en reconstruction. Julien Drey est revenu surson élection à la tête du parti : "Il n'y avait plus de direction légitime du Parti socialiste, après le traumatisme électoral. Il y a désormais une direction légitime, avec un Premier secrétaire qui a été élu", s'est félicité Julien Dray, "son travail va être considérable. Ses premiers pas vont être guettés avec attention : capacité à rassembler la famille, dépasser les conflits". Le conseillier régional PS d'Ile-de-France a ajouté qu'Olivier Faure avait "les épaules" pour remonter le parti, tout en nuançant. 

Ça n'est pas un homme seul qui va sauver le parti socialiste, c'est comment il va être capable de faire la synthèse des générations

Julien Dray

franceinfo

Julien Dray a insisté : "Le macronisme est arrivé aux limites de cela. Dans la politique de Macron, je cherche des signes de gauche."

Faut-il se revendiquer de François Hollande ? "L'erreur, c'est de mettre tout sur le dos de François Hollande, et de ne pas analyser ce qu'il s'est passé auparavant", a commenté Julien Dray. "Les socialistes ont oublié de regarder la manière dont le monde évoluait, et la capacité à se positionner", a-t-il conclu. 

Julien Dray, conseiller régional PS d\'Ile-de-France, le 7 avril 2018.
Julien Dray, conseiller régional PS d'Ile-de-France, le 7 avril 2018. (FRANCEINFO)