8h30 Fauvelle-Dély, France info

VIDEO. Municipales : "Pas d’union des droites, mais de ceux qui veulent défendre la France", prône Wallerand de Saint-Just

À huit mois des élections municipales, le Rassemblement national n'exclut pas de proposer des listes d'union avec des personnalités politiques de droite, explique le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Wallerand de Saint-Just, trésorier du Rassemblement national et conseiller régional d\'Île-de-France, est l\'invité de franceinfo le mercredi 31 juillet 2019
Wallerand de Saint-Just, trésorier du Rassemblement national et conseiller régional d'Île-de-France, est l'invité de franceinfo le mercredi 31 juillet 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Les élections municipales sont un scrutin propice "non pas à une union des droites, mais à une union avec ceux qui veulent défendre la France", estime mercredi 31 juillet sur franceinfo Wallerand de Saint-Just, trésorier du Rassemblement national.

Le conseiller régional d'Île-de-France explique qu'il n'y a "pas de discussion directe avec les élus Républicains à Paris. Mais en-dehors de Paris, il y a beaucoup de discussions, oui."

Les européennes nous ont redonné un coup d'énergie formidable

Wallerand de Saint-Just

sur franceinfo

L'élu RN précise les ambitions de son parti : "Nous comptons conquérir un nombre important de villes. (...) Marseille, mais je pense surtout à Perpignan, avec Louis Aliot", indique Wallerand de Saint-Just. "Oui, Louis Aliot peut remporter la ville de Perpignan", ajoute-t-il.

"Notre objectif, c'est d'investir le plus possible. Nous avons déjà eu cinq ou six commissions d'investitures", affirme le trésorier du RN, sans donner de détails sur le nombre de listes que cela représentait.

"L'amateurisme du gouvernement"

Après la confirmation de la mort de Steve Maia Caniço à Nantes, le 21 juin, Wallerand de Saint-Just met en cause la tête de l'Etat : "Ce que je ne comprends pas, c'est l'amateurisme du gouvernement et du Premier ministre", fustige-t-il. Il déplore qu'Édouard Philippe ait choisi de dévoiler le rapport de l'IGPN dès le lendemain de la découverte du corps.

Juger ceux qui s'attaquent à des permanences 

Wallerand de Saint-Just estiment que ceux qui s'en sont pris à des permanences de députés LREM ces derniers jours "doivent être jugés""Un responsable politique se doit d'appeler à ce qu'il n'y ait aucun acte de violence de ce genre, surtout au détriment d'élus de la République," ajoute-t-il.

Plusieurs permanences de députés de la majorité ont été dégradées, notamment après la ratification du Ceta, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada. 

Revoir l'interview en intégralité : 

Wallerand de Saint-Just, trésorier du Rassemblement national et conseiller régional d\'Île-de-France, est l\'invité de franceinfo le mercredi 31 juillet 2019
Wallerand de Saint-Just, trésorier du Rassemblement national et conseiller régional d'Île-de-France, est l'invité de franceinfo le mercredi 31 juillet 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)