8h30 franceinfo, France info

Retraites, pauvreté, légion d'honneur... Le "8h30 franceinfo" de Christelle Dubos

La secrétaire d'État Christelle Dubos était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 3 janvier 2019.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Christelle Dubos, secrétaire d\'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", vendredi 3 janvier 2019. Réforme des retraites, plan de lutte contre la pauvreté, légion d\'honneur contestée de Jean-François Cirelli... Elle répond aux questions de Céline Asselot et Jean-François Achilli.
Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 3 janvier 2019. Réforme des retraites, plan de lutte contre la pauvreté, légion d'honneur contestée de Jean-François Cirelli... Elle répond aux questions de Céline Asselot et Jean-François Achilli. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 3 janvier 2019. Réforme des retraites, plan de lutte contre la pauvreté, Légion d'honneur contestée de Jean-François Cirelli... Elle répond aux questions de Céline Asselot et Jean-François Achilli.

Polémique "un peu décevante" sur la Légion d'honneur

La nomination de Jean-François Cirelli, ancien dirigeant de GDF-SUEZ, puis d'Engie et actuel patron de la branche française du géant américain de la finance BlackRock au rang d'officier de la Légion d'honneur est très critiquée par les opposants à la réforme des retraites. "La promotion 2020, ce sont plus de 400 personnes décorées par cette Légion d'honneur. Allez chercher la personne qui peut faire polémique, je trouve ça un peu décevant", déclare Christelle Dubos.

"Cette polémique est bien vaine. Jean-François Cirelli a cette reconnaissance pour plus de 35 ans de services d’État, et uniquement pour ça", ajoute la secrétaire d'État.

"Pas question de faire la méthode du pourrissement" sur la réforme des retraites

Les négociations sur la réforme des retraites reprennent mardi, alors que la mobilisation ne s'est pas arrêtée pendant les fêtes de fin d'année. "Il reste à trouver le point de sortie avec l'ensemble des organisations syndicales. Je suis convaincue qu'il faut aller au bout de la réforme, assure Christelle Dubos. Il n’est pas question de faire la méthode du pourrissement, c’est hors de question."

La secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé explique que la réforme sera notamment bénéfique aux "2,4 millions de femmes seules qui élèvent des enfants, ont eu des carrières hachées et pourront prendre leur retraite à 64 ans" au lieu de 67 dans le système actuel. Elle précise que la réforme sera également favorable aux personnes qui touchent le RSA.

Revoir l'interview en intégralité :

Christelle Dubos, secrétaire d\'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", vendredi 3 janvier 2019. Réforme des retraites, plan de lutte contre la pauvreté, légion d\'honneur contestée de Jean-François Cirelli... Elle répond aux questions de Céline Asselot et Jean-François Achilli.
Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, était l'invitée du "8h30 franceinfo", vendredi 3 janvier 2019. Réforme des retraites, plan de lutte contre la pauvreté, légion d'honneur contestée de Jean-François Cirelli... Elle répond aux questions de Céline Asselot et Jean-François Achilli. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)