8h30 franceinfo, France info

Régionales, union de la gauche, dysfonctionnements de l'école à la maison... le "8h30 franceinfo" de Benoît Hamon

Le fondateur de Génération·s était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 11 avril 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Benoît Hamon, fondateur de Génération·s, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", dimanche 11 avril 2021.
Benoît Hamon, fondateur de Génération·s, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 11 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Benoît Hamon, conseiller régional d’Île-de-France, fondateur de Génération·s, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 11 avril 2021. Régionales, union de la gauche, dysfonctionnements de l'école à la maison... Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et Jean-Jérôme Bertolus.

Régionales : pas besoin de consultation "si le projet du gouvernement est déjà de reporter"

Les maires sont appelés jusqu'à lundi 12 avril midi à dire s'ils estiment possible la tenue des élections régionales et départementales les 13 et 20 juin prochains. "Le gouvernement n'a pas besoin d'aller fondamentalement consulter les uns et les autres, si son projet est déjà de reporter les élections", affirme Benoît Hamon. 

"Le maintien coûte que coûte, quoi qu'il en coûte, n'aurait aucun sens, juge l'ancien ministre. Si on estime que le virus circule à tel point que l'organisation d'un scrutin pourrait mettre en danger des vies, à l'évidence, le reporter dans quelques mois ne posera pas de difficulté majeure."

Présidentielle 2022 : "Il serait criminel pour la gauche de ne pas se rassembler"

"Il serait criminel pour la gauche de ne pas se rassembler" en vue de l'élection présidentielle de 2022, estime Benoît Hamon. "Si nous sommes convaincus qu'il y a urgence climatique et urgence sociale, il faut nous réunir parce que c'est la seule condition pour qu'en 2022, il y ait un gouvernement de transition écologique et un gouvernement de justice sociale", affirme le candidat aux élections régionales en Île-de-France sur la liste écologiste de Julien Bayou.

"Le désir d'être président de la République l'emporte sur l'intelligence collective", regrette Benoît Hamon. "On ne peut pas dire que nous voulons le bien du plus grand nombre et finalement, au moment d'être candidat, tout faire pour perdre", juge-t-il.

Bug des cours à distance : "On a failli avoir le coup de la pulsion électromagnétique extraterrestre"

Avec la reprise mardi des cours à distance pour 12 millions d'élèves, les sites des ENT (espaces numériques de travail) et du Cned, utilisés par l'Éducation nationale pour l'enseignement en ligne, ont été massivement perturbés dès mardi dans plusieurs régions. Pour Benoît Hamon, "c'est un fiasco""J'aurais aimé que ça ne le soit pas pour au moins assurer un enseignement à distance de qualité", regrette-t-il.

"Le ministre nous explique que c'est une attaque informatique étrangère ? On a failli avoir le coup de la pulsion électromagnétique extraterrestre... Ce sera peut-être pour la semaine prochaine ou dans quinze jours après les vacances scolaires", ironise Benoît Hamon, qui dénonce le manque de moyens, notamment pour le Cned.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 11 avril 2021 :

Benoît Hamon, fondateur de Génération·s, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", dimanche 11 avril 2021.
Benoît Hamon, fondateur de Génération·s, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 11 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)