Vidéo Elections régionales : pas besoin de consulter les maires "si le projet du gouvernement est déjà de les reporter", estime Benoît Hamon

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

"Le maintien coûte que coûte, quoi qu'il en coûte, n'aurait aucun sens", juge sur franceinfo le candidat sur la liste EELV emmenée par Julien Bayou en Île-de-France.

"Le gouvernement n'a pas besoin d'aller fondamentalement consulter les uns et les autres, si son projet est déjà de reporter les élections", déclare dimanche 11 avril sur franceinfo Benoît Hamon. L'ex-ministre de François Hollande et ancien candidat à la présidentielle de 2022 réagit à la consultation lancée par l'exécutif auprès des maires jusqu'à lundi midi. Ils sont appelés à dire s'ils estiment possible la tenue des élections régionales les 13 et 20 juin prochains.

"Le maintien coûte que coûte, quoi qu'il en coûte, n'aurait aucun sens", juge Benoît Hamon. "Si on estime que le virus circule, à tel point que l'organisation d'un scrutin pourrait mettre en danger des vies, à l'évidence, le reporter dans quelques mois ne posera pas de difficulté majeure", assure-t-il.

"Qui sait, par ailleurs, qu'il y a des élections régionales ?", se demande l'ex-ministre de François Hollande et ancien candidat à la présidentielle de 2022. "Moi, je suis candidat sur une liste qui est celle de l'écologie politique et de la gauche en Île-de-France [la liste EELV emmenée par Julien Bayou]. Peu de gens le savent", reconnaît Benoît Hamon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.