Projets de vaccin français contre le coronavirus, concerts tests... Le "8h30 franceinfo" de Gilles Bloch

écouter (7min)

Le président-directeur général de l'Inserm était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 10 mars 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Gilles Bloch, président-directeur général de l'Inserm, était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 10 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Gilles Bloch, président-directeur général de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 10 mars 2021. Projets de vaccin français contre le coronavirus, concerts tests... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Neila Latrous.

Covid-19 : "Dans les prochains mois, on aura un vaccin français"

"Dans les prochains mois, on aura un vaccin français", déclare Gilles Bloch. "On en est aux essais cliniques" pour ce vaccin qui sera "utile", même s'il interviendra "en deuxième ligne derrière les premiers vaccins qui ont été mis sur le marché". L'Inserm continue par ailleurs à travailler sur des traitements contre le Covid-19, car "on a encore de longs mois, voire quelques petites années, où il y aura encore des cas de Covid", explique-t-il.

On a un pipeline avec plusieurs dizaines de vaccins en France, il y en a une douzaine qui sont dans les laboratoires de l'Inserm.

Gilles Bloch

à franceinfo

Gilles Bloch ne se prononce pas sur la date exacte de la sortie de ce vaccin : "On en est aux essais cliniques de phase 3 qui démarrent, on a vu que ça pouvait aller très vite avec la mobilisation qui a été absolument exceptionnelle". Il estime que ce vaccin sera utile "face à un virus qui s'installe, qui s'adapte, une épidémie qui va probablement connaître plusieurs vagues".

Concert test : les spectateurs recrutés dans "une population d'étudiants"

Plusieurs concerts tests sont en court de préparation pour "voir si un porteur du virus peut être infectieux dans les conditions du concert", indique Gilles Bloch. Pour celui qui doit se dérouler au Dôme de Marseille, un millier de volontaires recrutés dans "une population d'étudiants" seront dans la salle.

Il n'y a pas encore de date fixée pour ces concerts, prévus à Marseille puis à Paris. L'Inserm "travaille sur la mise en place du protocole, l'obtention des autorisations. C'est un format de recherche un peu inédit, donc ça prend un peu de temps. Je pense qu'on est vraiment à l'échelle de quelques semaines pour la mise en place", dit Gilles Bloch. "On fera le maximum pour avoir les résultats le plus tôt possible. On va apprendre des choses importantes sur l'efficacité des mesures barrières dans un endroit confiné, avec une configuration de salles de concert", poursuit-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 10 mars 2021 :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 8h30 franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.