8h30 franceinfo, France info

Présidence Les Républicains : "Nous avons besoin de revenir à nos valeurs fortes", estime le maire de St-Etienne

Gaël Perdriau appelle à voter "massivement" pour Christian Jacob.

Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne, était l\'invité de franceinfo dimanche 13 octobre 2019.
Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne, était l'invité de franceinfo dimanche 13 octobre 2019. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Après la déroute historique de notre parti, nous avons besoin de revenir à nos valeurs fortes, fondamentales qui ont fait notre parti", a réagi dimanche 13 octobre sur franceinfo le maire Les Républicains (LR) de Saint-Etienne (Loire), Gaël Perdriau. Environ 130 000 adhérents sont appelés à voter pour le leader du parti jusqu’à dimanche soir. Ils doivent départager trois candidats : le patron des députés LR Christian Jacob, qui fait figure de favori, le député souverainiste du Vaucluse Julien Aubert et le plus libéral Guillaume Larrivé, député de l'Yonne.

Gaël Perdriau appelle à voter "massivement" pour Christian Jacob, notamment pour "reconstruire un véritable pacte social".

Le parti Les Républicains a depuis trop longtemps tourné le dos aux questions sociales et s'est enfermé sur les questions d'immigration, d'identité nationale, qui sont des sujets, mais qui ne peuvent pas être l'alpha et l'oméga d'un corpus idéologique d'un parti.

Gaël Perdriau

à franceinfo

Il pense également que Christian Jacob est celui qui peut, "par sa personnalité" et "sa sagesse", convaincre notamment Valérie Pécresse et Xavier Bertrand de revenir au sein de LR "pour reconstruire le parti", en vue de la présidentielle de 2022. "Ce n'est pas en créant une multitude de chapelles complètement inaudibles que nous arriverons à convaincre les Français", a ajouté Gaël Perdriau.

Pour le maire de Saint-Etienne, les discours des deux autres candidats à la présidence LR, Julien Aubert et Guillaume Larrivé, notamment en soutenant les propos d'Eric Zemmour, amèneraient le parti dans une "impasse". "On tombe dans les travers du Rassemblement national qui casse la cohésion nationale à un moment où on en a le plus besoin", a assuré Gaël Perdriau. Si les militants ne font pas le choix de Christian Jacob, ce serait "une véritable remise en cause du parti".

Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne, était l\'invité de franceinfo dimanche 13 octobre 2019.
Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne, était l'invité de franceinfo dimanche 13 octobre 2019. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)