Cet article date de plus d'un an.

Politique énergétique, méga-bassine à Sainte-Soline... Ce qu'il faut retenir de l'interview d'Edwige Diaz

La députée Rassemblement national de Gironde était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 1er novembre 2022.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 26 min
Edwige Diaz, députée du RN de Gironde, sur francei mardi 1er novembre 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Edwige Diaz, députée RN de Gironde, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 1er novembre 2022. Politique énergétique, méga-bassine à Sainte-Soline... Elle répondait aux questions de Lorrain Sénéchal et Neila Latrous.

Politique énergétique : "Il faut réinvestir massivement dans le nucléaire"

À l'Assemblée nationale, le Rassemblement national a voté lundi 31 octobre avec la gauche 12 milliards d'euros de crédits supplémentaires en faveur de la rénovation thermique. De l'argent qu'Edwige Diaz imagine économiser en arrêtant de construire des éoliennes. "La rénovation thermique est une priorité. Au RN, nous sommes farouchement opposés à l'implantation d'éoliennes qui défigure clairement nos paysages, qui font face à un rejet massif des populations." 

Les éoliennes représentent 16% de la production électrique française, la deuxième part la plus importante après le nucléaire. Oui, mais "ça coûte très cher aux contribuables français", tempère Edwige Diaz. "Que ce soit les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques, ce sont des énergies qui sont ultra-subventionnées, donc qui coûtent très cher aux finances publiques. Nous disons : il faut réinvestir massivement dans le nucléaire."

La députée du RN regrette les "revirements d'Emmanuel Macron" qui a "fait fermer Fessenheim". "On aurait pu faire des économies de ce côté-là." Le RN ne votera pas "a priori" la prochaine loi sur les énergies renouvelables qui prévoit de faciliter l'installation de nouvelles éoliennes, avance Edwige Diaz.

Sainte-Soline : Edwige Diaz demande à Gérald Darmanin "pourquoi il n'a rien fait pour empêcher l'installation" des opposants

Edwige Diaz a rendu visite aux gendarmes samedi 29 octobre dans la soirée à Sainte-Soline (Deux-Sèvres) pour leur apporter son soutien. "Je demande à Gérald Darmanin : pourquoi il n’a rien fait pour empêcher cette installation ?" La députée de Gironde estime que le ministre de l'Intérieur "parle toujours très fort, mais derrière il ne fait pas grand-chose". L'élue du RN préfère le terme "d'éco-radicaux" à celui "d'écoterrorisme".

Projet de méga-bassine à Sainte-Soline : permettre "une souveraineté alimentaire"

Concernant les projets de méga-bassines, Edwige Diaz estime que la priorité est de permettre une "souveraineté alimentaire". Elle demande "un temps d'adaptation aux agriculteurs". Et pour cultiver, "il faut irriguer", clame la députée RN. "C’est une question de bon sens. Oui, les cultures ont besoin d’eau. Si on ne produit plus de maïs, on l’importera. D’où ? Du Brésil ? Là où ils mettent des OGM, où ils arrosent sans régulation, là où ils font n’importe quoi ?" Face au risque de pompage l'été dans les nappes phréatiques, Edwige Diaz demande des contrôles "pour qu'il n'y ait pas de dérive".

--------------------

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 1er novembre :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.