8h30 Fauvelle-Dély, France info

Nathalie Loiseau sur une liste étudiante d'extrême droite : "c'est l'arroseur arrosé", ironise Sébastien Chenu

Le député du Nord, porte-parole du Rassemblement national, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", mercredi 24 avril 2019, estime que la tête de liste LREM aurait dû reconnaitre cet "engagement", plutôt que "de se lancer dans un discours absolument peu crédible". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", mercredi 24 avril 2019. 
Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", mercredi 24 avril 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Après avoir nié, Nathalie Loiseau a finalement reconnu avoir figuré sur une liste d'extrême droite lorsqu'elle était étudiante à Sciences Po. "Tout ça n'est pas gravissime en soi", a estimé Sébastien Chenu, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", mercredi 24 avril. "Madame Loiseau a le droit d'avoir eu des engagements qu'elle n'a pas poursuivis, mais qu'elle ne vienne pas nous raconter un roman après (…) Il faut simplement, dans la vie politique, assumer ce qu'on est. Ce sont ces gens-là qui nous font sans arrêt des procès en 'fake news'. Madame Loiseau, c'est l'arroseur arrosé. Elle a eu cet engagement, elle a le droit de l'avoir eu, il suffisait simplement de le dire aux Français plutôt que de se lancer dans un discours absolument peu crédible", a ajouté le porte-parole du Rassemblement national.

"Moi j'ai été à l'UMP, eh bien je l'assume. On a le droit de faire des erreurs dans la vie. Mais la sincérité de l'engagement, la sincérité de la parole publique est importante", a souligné le député RN du Nord. Nathalie Loiseau a regretté mardi au micro de franceinfo avoir été présente sur cette liste, "une vraie connerie" et une "erreur de jeunesse", selon elle.

"Mme Loiseau construit un discours en disant 'je suis le rempart à l'extrême droite' en voulant cacher son passé, et ça en dit long sur ses convictions, son absence peut-être même de convictions et moi ça, ça me gêne", a poursuivi Sébastien Chenu. 

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 Fauvelle-Dély" du mercredi 24 avril 2019 :

Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", mercredi 24 avril 2019. 
Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national, invité du "8h30 Fauvelle-Dély", mercredi 24 avril 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)