Épidémie de Covid-19, vaccination des soignants, délai de recours à l'IVG... Le "8h30 franceinfo" d'Olivier Véran

écouter (26min)

Le ministre des Solidarités et de la Santé était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 13 octobre 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Véran, ministre de la Santé était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 13 octobre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 13 octobre 2021. Épidémie de Covid-19, vaccination des soignants, délai de recours à l'IVG... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia. 

"On aurait tort de considérer que l'épidémie est totalement derrière nous"

"Nous n'avons pas encore écrasé le virus, et on aurait tort de considérer que l'épidémie est totalement derrière nous", déclare Olivier Véran. "4 000 malades par jour, on sait gérer, avec la vaccination qui protège et limite les cas graves. On n'a pas un afflux de malades continu dans les hôpitaux comme on l'avait connu", indique le ministre de la Santé. 

"J'espère qu'il n'y aura pas de nouvelle vague. Aujourd'hui, on n'a pas de raison de penser qu'il y ait une vague comme celle que nous avons connue puisqu'il n'y a pas de nouveaux variants qui aient émergé ou aient été identifiés", affirme Olivier Véran.

"Aux alentours de 15 000" soignants ne se sont pas fait vacciner

"Aux alentours de 15 000" soignants ne se sont pas fait vacciner contre le Covid-19, estime Olivier Véran, alors qu'ils ont l'obligation d'avoir reçu au moins une dose de vaccin depuis le 15 septembre. "On était à 0,9% du personnel qui n'était pas vacciné et qui était suspendu ou suspendable, on est descendu aujourd'hui à 0,6%. Celles et ceux qui font vraiment le choix de démissionner pour ne pas être vaccinés deviennent l'exception", assure le ministre de la Santé.

IVG : pour "la prolongation du délai" de 12 à 14 semaines

"Je soutiens la prolongation du délai de l'IVG en France", assure Olivier Véran. Christophe Castaner le patron du groupe LREM à l'Assemblée nationale souhaite que l'allongement du délai légal de l'IVG soit à nouveau examiné par les députés, pour qu'il passe de 12 à 14 semaines.

"Le Conseil d'éthique nous dit qu'il n'y a pas de barrière éthique. Il y a un consensus professionnel qui s'est fait jour pour pouvoir allonger ce délai. Je vois la démarche parlementaire d'un bon œil", assure le ministre de la Santé.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 13 octobre 2021 :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 8h30 franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.