Engagement de Kylian Mbappé, investitures pour les législatives... Le "8h30 franceinfo" de Manuel Bompard et Laurent Jacobelli

Le coordinateur de La France insoumise et le porte-parole du Rassemblement national étaient les invités du "8h30 franceinfo", lundi 17 juin 2024.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 26 min
Manuel Bompard, coordinateur de La France insoumise, et Laurent Jacobelli, porte-parole du Rassemblement national, sur franceinfo, le 17 juin 2024. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Laurent Jacobelli, député sortant de Moselle et porte-parole du Rassemblement national, et Manuel Bompard, député sortant des Bouches-du-Rhône et coordinateur de La France insoumise, étaient les invités du "8h30 franceinfo", lundi 17 juin 2024. Prise de position de Kylian Mbappé, investitures contestées... Ils répondaient, l'un après l'autre, aux questions de Salhia Brakhlia et Jérôme Chapuis. 

Prise de parole de Kylian Mbappé : le RN ne se sent "pas concerné", LFI non plus

Laurent Jacobelli estime que Kylian Mbappé "a raison" d'appeler les Français, et notamment les jeunes, à aller voter alors que "les extrêmes sont aux portes du pouvoir". "Je ne me sens pas concerné, ni notre parti, par le mot extrême", estime le porte-parole du Rassemblement national. 

"Il y a aujourd'hui des gens qui veulent diviser", affirme Laurent Jacobelli, visant "la macronie" et "la Nupes version 2". Le député sortant de la Moselle veut aussi rappeler que "les footballeurs de l'équipe de France représentent tous les Français" et "les Français de toutes les opinions", dit-il.

De son côté, Manuel Bompard ne sent pas "du tout" visé non plus par les propos de Kylian Mbappé sur "les extrêmes". Le coordinateur de La France insoumise affirme ne pas savoir ce que le capitaine des Bleus "veut dire" quand il parle des "extrêmes" : "C'est lui qui devra préciser son point de vue", estime Manuel Bomaprd.

Législatives : la candidature de François Hollande est "assez incohérente"

La candidature de François Hollande en Corrèze est "assez incohérente", juge "à titre personnel" Manuel Bompard. Le coordinateur de La France insoumise estime que cette candidature est "assez contraire avec le programme que nous portons", mais "c'est le choix du Parti socialiste", nuance-t-il. 

"De la même manière que je souhaite que des partenaires politiques ne remettent pas en cause le choix de nos candidatures, je ne le ferai pas pour mes partenaires", assure Manuel Bompard. Un message adressé à la secrétaire nationale des Écologistes, Marine Tondelier ou encore au premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, qui ont apporté leur soutien à Danielle Simonnet, Raquel Garrido et Alexis Corbière. Ces trois figures de La France insoumise n'ont pas été investies par le parti, à leur grande surprise.


Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 17 juin 2024 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.